Site archivé. ~SP

Long Road to Friendship

Une fiction traduite par Quayy.

L'Arrivée de la Lune

"Regardez, ma dame, des étoiles filantes."

La fenêtre de la limousine noir s'abaissa, et la jeune femme se pencha juste assez pour voir les étoiles volantes au-dessus.

D'éphémère lumières dans l'éternel ciel noir. Belle un moment, puis disparue à jamais. Elle sourit. Oui, c'était tout à fait charmant.

L'air de la nuit souffla contre son doux visage, rendant ses yeux larmoyant, alors elle se retira dans les limites de son véhicule. Elle mit une jambe par dessus l'autre, s'assoyant parfaitement droite contre son siège de velours. Elle leva sa tasse de porcelaine du plateau en face d'elle et lui donna un petit souffle avant d'en prendre une délicate gorgée, l'auriculaire levé, sans bruit.

Quand le thé disparut, elle regarda la lie au fond et soupira.

Pourquoi je soupire ? Je suis à la maison. Je devrais être heureuse. Elle leva une main pâle à son chemisier et sentit l'objet métallique caché en dessous. Oh c'est vrai. Toutes les étoiles sont dans le ciel, mais la mienne n'est pas là pour me saluer.

La jeune fille ferma ses yeux violets. Tout n'était pas encore perdu. Peut-être qu'elle serait surprise à son retour à la maison. Son cœur battait avec impatience, mais elle garda ses espérances très bas.

La limousine s'arrêta en douceur, et un instant plus tard, quelqu'un ouvrit la porte et lui offrit une main. Elle la prit et sortit sur le pavé de briques polies, le vent nocturne ébouriffant ses cheveux rouges, les extrémités bouclées, violettes brossant ses épaules.

"Bienvenue à la maison, Dame Moondancer," déclara son chauffeur en inclinant la tête.

Moondancer redressa son ruban turquoise noué parfaitement derrière la tête et lui sourit. "Je vous remercie, Porter. S'il vous plaît, apportez mes affaires dans ma chambre. Je suivrais dans peu de temps." Sa voix était légère et raffinée, au point où elle avait l'air prête à chanter.

Porter lui fit une autre révérence et commença à sortir ses bagages du coffre. Moondancer marchait autour de lui, ses talons cliquetant contre le sol. Elle était là, à nouveau à la maison – l'espace de vie le plus chic de Canterlot, gardé pour les riches, célèbres et influents : la Villa de la Haute. De grandes maisons et manoirs de luxe battit de façon ordonner sur la montagne, un quartier clôturé qui donnait sur le reste de la ville.

Et parmi les trois manoirs historiques posés au sommet, Moondancer pouvait tout voir : le quartier chic, le centre ville, la banlieue, le quartier industriel, et même la forêt Everfree si elle plissait assez les yeux.

"Oh, Canterlot, ma gemme élégante. Mon trône naissant, je suis revenue à toi." Elle posa ses mains sur sa poitrine. "Mais il n'y a pas de fanfare, il n'y a pas d'acclamation. Au lieu de ça..." Elle sourit et regarda la dernière étoile filante dans le ciel. Elle écarta les bras. "Tu as le ciel qui remercie mon retour à la maison !" Ses bras s'abaissèrent et elle soupira. "Malgré tout, mon cœur est lourd. Autant d'étoiles dans le ciel, et celle que j'aime le plus n'est pas à mes côtés."

Moondancer se retourna et traversa la cour avec des pas mesurés, et élégants. "Pour être juste," murmura-t-elle dans son souffle. "Je lui ai juste dit que je rentrais chez moi ce soir. Je ne lui ai pas précisé que j'aurais aimé qu'elle vienne me souhaiter la bienvenue. Mais, c'est le Nouvel An. Elle est avec sa famille sans aucun doute."

Elle atteint la fin d'une longue allée et franchit le seuil en pierre abritant les grandes doubles portes de son domicile. Le hall d'entré l'accueillit avec sa chaude isolation et son sol parfaitement polis. Moondancer regarda son reflet et ajusta ses cheveux.

Des bruits de pas résonnèrent d'un des couloirs voisins, et sa femme de chambre, Lemon Fresh arriva pour la saluer. "Bienvenue à la maison, ma dame ! Comment était Paris ?"

"Très magnifique," répondit Moondancer avec un sourire. "La maison est merveilleuse comme toujours." Elle se dirigea vers le grand escalier, courant ses doigts fins sur la balustrade. "Pouvez-vous apporter un peu de thé dans ma chambre, s'il vous plaît ?"

Lemon Fresh fit une révérence. "Tout de suite, Dame Moondancer. Je vais vous préparer votre favori."

"Vous ne me décevez jamais." Monondancer fit un pas léger en direction du hall, admirant la tapisseries et les œuvres d'art qu'elle n'avait pas vu depuis six mois. Tout était exactement comme elle s'en souvenait. Elle se demanda si son père avait même pris la peine de venir de ce côté de la maison quand elle n'était pas là.

Elle s'arrêta à une intersection du hall et regarda à gauche, en haut du grand escalier. L'étage était enveloppé dans l'obscurité, et un vent mélancolique vola en bas et caressa sa joue. Son cœur battait la chamade, et son corps se pencha vers l'escalier. Elle se ressaisit et inspira rapidement. Autant qu'elle voulait y aller et visiter, ça ne ferait que briser encore plus son cœur.

"Demain, après que je me sois installée et rafraîchie."

Moondancer atteignit sa chambre, ses bagages étaient déjà arrivés avant elle. Elle fit le tour, admirant brièvement son lit à baldaquin et son tapis violet. Elle entra dans son balcon, et s'assit à la petite table. Traçant un doigt le long de sa surface, elle fut satisfaite de ne pas voir un grain de poussière.

"Une nouvelle année, une nouvelle série de possibilités." Elle joignit ses mains sur ses genoux et attendit son thé. Elle n'eut pas à attendre longtemps. Lemon Fresh était là deux minutes plus tard, avec un plateau où était posé une théière et une tasse en argent, un bol de sucre et une assiette de cookies aux pépites de chocolat.

"Vous me gâtez, Lemon Fresh," dit Moondancer quand son thé fut verser.

Lemon Fresh sourit. "Je voulais juste m'assurer que vous vous sentiez à l'aise à votre retour, ma dame." Elle mit trois sucres et touilla avant de remettre la tasse à Moondancer. "Avez-vous vu les étoiles filantes ?"

"Oui." Moondancer souffla la vapeur voletante de sa tasse. "J'ai même fait un vœu." Elle prit une petite gorgé de son thé, savourant la saveur du jasmin. Elle regarda au delà de l'enveloppe de lumière qui faisait Canterlot. "Et je prédis qu'il deviendra très bientôt une réalité." Elle posa sa tasse et tendit la main sous son chemisier, sortant un médaillon d'argent en forme de cœur. Elle l'ouvrit et regarda l'une des deux photos qu'il y avait à l'intérieur.

Twilight Sparkle la regarda avec un sourire timide, ses lunettes tombant de l'arête de son nez.

"Oui, bientôt nous serons de nouveau ensemble et je ne laisserai rien te blesser." Elle regarda à travers la ville, sentant le cœur de Twilight appeler le sien. "Tu ne t'éloignera plus... ma petite étoile."

Vous avez aimé ?

Coup de cœur
S'abonner à l'auteur

N’hésitez pas à donner une vraie critique au texte, tant sur le fond que sur la forme ! Cela ne peut qu’aider l’auteur à améliorer et à travailler son style.

Note de l'auteur

La suite : [lien] Spectacular Seven, traduite par @jojo à qui je souhaite bon courage. ^^

Chapitre précédent

Pour donner votre avis, connectez-vous ou inscrivez-vous.

jojo
jojo : #50280
Merci ^^
Il y a 6 jours · Répondre
ArthyBrony
ArthyBrony : #50265
Eh bien. Cela complète l'histoire. Merci pour le chapitre. ^^
Il y a 1 semaine · Répondre

Nouveau message privé