Le retour d'une princesse

Une fiction écrite par BroSparkle.

Chapitre 10 : Une menace, un espoir

‘‘Laissez-moi passer ! Message urgent pour le Chancelier, dégagez le passage ! Mais bon sang, écartez-vous !’’

De nouveau, les couloirs du palais de la Chancellerie résonnaient de ces avertissements et de pas de courses. Alors qu’à l’extérieur, l’orage grondait et que la pluie tombait abondamment.

Arrivé là où il s’était déjà rendu il y a deux jours seulement, le soldat Tongue ne prit pas la peine de toquer et entra de suite, arrachant dans son élan l’une des portes à ses joints.

Devant lui se trouvait le Chancelier Kalt, qui avait relevé la tête devant cette intrusion, alors qu’il travaillait sur son bureau avec un chandelier pour s'éclairer.

‘‘Eh bien, que se passe-t-il donc cette fois ?’’ Demanda ce dernier en se remettant à écrire.

‘‘Monsieur… pff… Un pigeon… du groupe d’exécution est arrivé… pff…’’ Commença à dire le jeune soldat épuisé en réinstallent la porte arrachée.

‘‘Je vous préviens soldat Drunk Tongue, si c’est pour me dire qu’ils ont rempli leur mission…’’ Le coupa le Chancelier en continuant d’écrire sur ses dossiers.

‘‘Monsieur… pff… la troupe a été attaquée par une jument avec une corne… pff … et ailée…’’

Crak !

Le son de la plume brisée par la contraction de la patte de Kalt, se fit entendre dans toute la pièce, avant qu’un violent coup de tonnerre n’éclate juste au-dessus du palais et n’éclaire la salle de son flash, faisant sursauter le soldat Tongue. Le Chancelier pour sa part, semblait comme pétrifié, ne bougeant pas d’un cil.

‘‘Vous avez le message ?’’ Lui demanda-t-il rapidement en relevant la tête.

‘‘Heu, oui le voici.’’ Répondit le minotaure en tendant le bout de papier, stupéfié de voir pour la première fois de sa vie le Chancelier visiblement préoccupé, qui prit le message aussitôt.

« Avons été attaqué par une jument mauve ailée et cornée et un petit dragon. Un soldat mort et deux blessés légers. La jument se fait appeler Twilight Sparkle. A réussi à sauver le poulain et sa mère. Partons pour fort Watch. »

En relisant le nom de la jument, un nouveau violent coup de tonnerre éclata, refaisant sursauter le soldat pendant que le Chancelier restait de marbre.

‘‘Bien... Je veux qu’on envoie une voiture au galop ramener le chef de l’équipe, qu’il laisse sa troupe et rentre immédiatement pour me faire son rapport. De même, je vous conseille vivement dans votre intérêt, de ne divulguer cette affaire à quiconque.’’ Finit-il par dire en regardant d’un air menaçant le jeune militaire, tout en faisant brûler le message avec l’une des bougies du chandelier.

‘‘Heu… Bien monsieur…’’ Répondit celui-ci en tremblant et en se retirant.

De nouveau seul dans son bureau, avec pour seule compagnie, les coups de tonnerre et le bruit de la pluie sur les vitres, le Chancelier attendit, l’air pensif et tapotant des doigts sur son bureau. Après quelques minutes, il se leva et parti dans sa bibliothèque personnelle.

Là, il rechercha et prit un livre avec pour titre « Les princesses d’Équestria ».

En le feuilletant rapidement, il tomba sur une représentation de face d’une alicorne mauve, entourée de cinq autres juments de profil, de trois races différentes. En dessous de l’image, on pouvait lire « Princesse Twilight Sparkle, princesse de l’Amitié ».

En lisant en diagonale les paragraphes traitant de cette princesse, il finit par apprendre qu’elle avait mystérieusement disparu, peu avant le début de la guerre qui mit un terme aux équidés parlant.

Alors... C’est donc à moi qu’il revient d’écrire la dernière page de ce chapitre…Près de sept cent ans après la guerre… Se dit-il en comprenant qu’il n'y avait désormais pas de doute possible, quant à l’identité de cette alicorne ayant attaqué la troupe. De même, il ressenti un lourd poids se poser sur ses épaules.

Après avoir remis le livre à sa place, Kalt reprit un moment pour réfléchir. Puis après avoir regardé l’heure, il se décida à ouvrir le passage secret.

Il se mit à descendre rapidement les marches, et arriva devant la porte de la cellule de sa prisonnière.

En entrant, il constata que la jument au pelage blanc était de nouveau devant sa fenêtre, observant la pluie tomber et les éclairs éclater.

‘‘Vous revoilà déjà ? C’est plutôt étonnant…’’ Exprima-t-elle, dissimulant sa surprise en regardant le paysage.

‘‘Vous souvenez-vous de votre ancienne vie ?’’ Lui demanda-t-il sur le même ton neutre.

De nouveau surprise par cette question inattendue, Célestia prit un moment pour savoir si et quoi elle devait répondre.

‘‘J’ai vu défiler devant moi de nombreux siècles, chacun ayant sa particularité propre. De notre naissance avec ma sœur Luna, à la mise à mort de notre monde, en passant par notre alicornification et couronnement.’’ Finit-elle par dire, fermant les yeux, alors que ces divers moments de sa vie défilaient dans sa tête. ‘‘Mais malgré le temps qui passe, je conserve la grande partie de ces moments en mémoire, spécialement ceux en dehors des obligations royales. Tel mes jeux avec ma sœur…’’

‘‘Ou vos moments avec vos élèves licornes, je présume.’’ Coupa Kalt qui se tenait les pattes derrière le dos en restant au bas de la porte.

‘‘Je vois que vous connaissez mon passé… Et oui, je me souviens de chacun d’eux, tous au très grand potentiel, notamment deux pouliches pour qui j’ai eu une grande affection. A elles comme aux autres, je voulais leur apprendre à maîtriser la magie pour en faire bon usage. Afin, justement, qu’ils ne deviennent et soient pas vu comme une menace, pouvant insuffler la peur parmi nos voisins…’’ Poursuivit-elle en fronçant les sourcils sur sa dernière phrase, avant de se retourner vers son geôlier.

‘‘Mais je ne crois pas que vous êtes venu pour parler de mon ancienne vie. Vous avez quelque chose à me dire et vous hésitez à le faire, ce qui signifie que c’est une nouvelle de la plus haute importance, plus importante encore que la naissance d’une licorne.’’ Déclara-t-elle avec conviction, tout en défiant le Chancelier du regard.

La regardant d’un air sévère lui aussi, et après avoir pris une profonde respiration, ce dernier se résolu à lui annoncer la nouvelle.

‘‘Elle est revenue.’’ Se contenta-t-il de dire sobrement.

A la suite de ces trois mots, le cœur de Célestia s’arrêta de battre un court instant, tandis que les poils de son pelage se hérissèrent et qu’elle ne put s’empêcher de reculer d’un pas.

Elle… Ma Twilight…

Puis reprenant ses esprits et tentant de garder une posture sereine, elle décida qu’elle devait faire en sorte d’en savoir plus pour en être certaine.

‘‘Puis-je savoir de qui vous parlez ?’’

‘‘Vous le savez très bien. Mais visiblement, vos cours de bonne conduite ne lui ont pas fait d’effets. J’ai reçu un message indiquant qu’elle a abattu de sang-froid un de mes soldats, et en a blessé deux autres.’’

Elle aurait quoi ?! Non… Non ce n’est pas possible ! Elle… Elle devait y être obligée ! Ce n’est pas dans sa nature !

‘‘Je ne vois pas du tout à qui vous faites allusion. Et si étonnant que cela puisse paraître, je vous présente mes sincères condoléances pour votre militaire. Lui aussi devait avoir une famille, comme ce poulain licorne que vous avez assassiné…’’ Affirma-t-elle calmement, provoquant un léger soupir de la part du Chancelier.

‘‘Je vois… Bien, je ne vais pas vous déranger plus longtemps, car malgré ce temps abject votre tâche continue. Pour ma part, je pense que vous comprendrez que je ne peux laisser cet acte criminel, qui montre que nos actions sont nécessaires pour le bien de tous, impuni. Aussi, je m’en vais mettre tout en œuvre pour « neutraliser » ce dernier vestige de votre passé.’’ Se contenta de répondre le minotaure en repartant.

‘‘Réfléchissez bien à ce que vous faites Chancelier Kalt. On a toujours le choix de prendre une autre voie.’’ Lui conseilla Célestia toujours d’une voix calme, alors qu’il avait le dos tourné. Mais bien qu’il se soit arrêté sur le coup pour l’écouter, Kalt ne répondit pas et referma la porte derrière lui.

De nouveau seule, Célestia lâcha un profond soupir et sentit ses muscles se détendre. Après quelques minutes, où elle repensa à ce que venait de lui dire le Chancelier, la princesse du Soleil se plaça devant sa fenêtre. Dehors, l’orage finissait de gronder, et une petite éclaircie commençait à percer les nuages, laissant apparaitre un timide arc-en-ciel.

Elle est enfin revenue… Après tout ce temps… Oh, j’aimerais tellement la voir et la prendre dans mes sabots… comme quand elle était pouliche et dormait à mes côtés. Pensa Célestia en sentant une larme couler sur sa joue, ainsi qu’un petit sourire se former. Le premier depuis des siècles.

Elle dû cependant se résoudre à remplir sa mission et commença à baisser son astre, faisant diminuer peu à peu l’éclaircie.

J’ignore ce qu’il s’est passé… mais je suis sûre que tu l’as fait par nécessité, et qu’en ce moment tu regrettes profondément ton geste. Aussi, si tu peux m’entendre Twilight… saches que je te pardonne… et que c’est plutôt à moi de te demander pardon, ainsi qu’aux autres. Continua-t-elle à penser alors que l’arc-en-ciel s’était éteint. Surtout sois prudente ma chère ancienne élève.

Même si ce monde n’est plus le nôtre, tu viens d’y ramener l’espérance. Termina-t-elle en posant un sabot sur le cœur, alors que la lumière de l’éclaircie avait définitivement disparue, laissant le paysage plonger peu à peu dans l’obscurité nocturne.

Fin de la Partie 1

Vous avez aimé ?

Coup de cœur
S'abonner à l'auteur

N’hésitez pas à donner une vraie critique au texte, tant sur le fond que sur la forme ! Cela ne peut qu’aider l’auteur à améliorer et à travailler son style.

Note de l'auteur

Gotcha !

(dites-moi si je vous ai eu...) :p

Bon plus sérieusement, outre le fait que j'espère que ce court chapitre vous a plu, je dois vous annoncer que je vais faire une petite pause dans mes publications. En effet, comme d'autres, je rentre en période d'examen jusqu'à mi-décembre, et il me faut être concentré dessus à 1000%.
Considérez donc cela comme un entracte (ou une pause de pub selon vos préférences).

Par ailleurs, je tiens à remercier Rosycoeur pour son beau dessin (il se trouve dans les commentaires du chap précédent), qui s'inscrit bien dans la scène où Twilight se rappelle de son passé licorne en observant le ciel étoilé.
J'encourage de nouveau quiconque qui aime dessiner, a tenter l'expérience pour une scène de son choix.

Bonne journée/soirée/nuit, cher lecteurs et lectrices.

Chapitre précédent Chapitre suivant

Pour donner votre avis, connectez-vous ou inscrivez-vous.

BroSparkle
BroSparkle : #44397
Merci de ta remarque orthographique @Rosycoeur et content que ce chapitre t'ai plu.^^
Il y a 1 an · Répondre
Rosycoeur
Rosycoeur : #44395
("Réfléchissait bien à ce que vous faites"... dans les derniers paragraphes.)

Bon chapitre, je suis sûre que Célestia ne va pas revoir son élève complètement pure...

Quand au dessin, c'était plus du troll en voyant Twilight paître. Je suis étonnée que tu l'as interprété de cette façon, mais ce n'est pas grave.
Il y a 1 an · Répondre
BroSparkle
BroSparkle : #44381
Merci @Xenophylia :)
Pour ce que tu croit être un paradoxe, je te renvoi au chapitre 1 avec le premier "entretien" entre Célestia et le Chancelier, où ce dernier lui dit qu'en tant qu'ancienne dirigeante de ces terres, elle mérite d'être informé de la naissance du poulain licorne (et en consq encore plus du retour de Twilight). Mais il sous-entend bien qu'il va ordonné la mise à mort de ce poulain, tandis que dans ce chapitre il dit qu'il va "neutraliser le dernier vestige d'Equestria". Mais je développerais plus la personnalité du Chancelier (et d'autres) plus tard.
Modifié · Il y a 1 an · Répondre
Xenophylia
Xenophylia : #44380
petit chapitre sympas, les 2 oposants sont desormais liés =).

Sinon, petite question que je me pose, Pourquoi le chancelier vient toujours annoncer les "bonnes" nouvelles à celestia (par la j'entend des infos comme la nouvelle licorne ou twilight, pas le fait qu'ils veulent s'en débarrasser) ? ça me parait... paradoxale. mieux vaut pour les griffons qu'elle ne sache rien non ? '-'

bref, bonne chance pour tes exams.
Modifié · Il y a 1 an · Répondre
BroSparkle
BroSparkle : #44378
Merci @speedangel , et rassure-toi, je reprendrait mes publications avant Noel (et qui c'est ? Peut-être que je vous donnerai un chapitre en plus ce jour-là, en guise de cadeau...)
Il y a 1 an · Répondre
speedangel
speedangel : #44377
Je prend ça pour une pause de pub ... trèèès longue d'ailleurs ;)
Bonne chance pour tes examens.
Il y a 1 an · Répondre
speedangel
speedangel : #44376
Bonne chance pour tes examens, à 2017 ?
Je prend ça pour une pause de pub ... trèèès longue d'ailleurs ;)
Il y a 1 an · Répondre

Nouveau message privé