Le retour d'une princesse

Une fiction écrite par BroSparkle.

Chapitre 4 : Un début d’explications et un adieu

Le soleil avait presque terminé sa descente et la pénombre nocturne grossissait de minutes en minutes, s’ajoutant à celle de la forêt. Dans les ruines de Poneyville, Twilight marchait d’un pas lent en tournant la tête de droite à gauche, ne pouvant s’empêcher d’observer les lieux en se rappelant à quoi ils ressemblaient quand elle avait lancé son sort.

Qu’est ce qui a pu se passer… Qui a pu faire ça… Se dit-elle avec une douleur au cœur, alors que son esprit lui faisait défiler chaque évènement de sa vie dans cette petite ville qui l’avait adoptée.

Après être revenu ici avec Spike, chacun était parti dans une direction, avec pour mission de récupérer tout ce qui pourrait être utile et de se retrouver le soir au château.

Pour sa part, Twilight s’était chargée d’aller à la ferme d’Applejack, qui malgré l’état d’abandon, disposait toujours des vergers. Il lui semblait alors revoir les Apple, en train de faire leur récolte quotidienne, tandis que Granny Smith dormait sur sa chaise balançoire.

Après avoir repris ses esprits, elle s’était atteler à cueillir des pommes, pour les mettre dans une sacoche d’une vieille selle poussiéreuse, récupérée dans les restes de l’entrepôt de la ferme et dont elle avait recousu les trous, se rappelant ses moment à coudre au coté de Rarity.

Puis inconsciament, elle s’était ensuite rendue là où tout avait commencé pour elle à Poneyville. Elle pu alors constater que de jeunes chênes avaient fait leur apparition à la place de leur aïeul. Un spectacle qui n’était pas sans redonner un peu le sourire à la jeune alicorne, pensant aux futures maisons que ces arbres pourraient offrir, un jour...

Elle avait par la suite marché dans les anciennes rues, explorant par moment des maisons dont l’intérieur était totalement délabré, avec des meubles rongés, voir entièrement brûlés. Beaucoup des habitations étaient envahies par la végétation, avec de petits animaux qui y avaient élu domicile et qui fuyaient devant Twilight. Faisant regretter à cette dernière de ne pas avoir Fluttershy à ses côtés pour les rassurer et ne pas être perçu comme une menace.

Cependant, bien qu’elle s’était aussi rendue dans les restes du Sugarcube corner, Twilight se refusa d’aller au Carrousel, devinant que c’était là-bas qu’avait été Spike, et préférant le laisser seul pour qu’il puisse « dire au revoir » à sa jument.

Maintenant que la nuit tombait, elle faisait route vers son château, déçue de ne pas avoir trouvé quelque chose d’intéressant pour comprendre ce qu’il s’était passé. Mais alors qu’elle se trouvait à proximité de la mairie, dans une ancienne rue maintenant couverte par de la haute herbe, une patte de Twilight percuta ce qui semblait être un rocher dans le sol.

Après avoir approché la tête et écarté la broussaille par sa magie pour voir ce que c’était, elle dut mettre un sabot sur sa bouche pour se retenir de crier d’effroi. Ce qui se trouvait devant elle était un crâne de poney, d’où sortit par l’une des orbites une araignée, tandis qu’autour d’elle se trouvaient les restes d’autres ossements, en partie ensevelis dans la terre.

Aussitôt, la jument se mit à galoper vers le château, voulant quitter cet endroit le plus rapidement possible. Elle ne prêtait alors pas attention au terrible mal de ventre qui venait d'apparaître, tandis qu’elle s’imaginait à qui pouvaient appartenir ces os, parmi tous ceux qu’elle avait quittés.

En arrivant, elle constata que Spike l’attendait au bas de la porte du château. Celui-ci vu de l’extérieur avait un bien triste aspect, avec des trous sur tous les côtés, et l’étoile au sommet arrachée et reposant à côté de l’édifice.

‘‘Ah te voilà, je commençais à m’inquiéter.’’ S’empressa de dire Spike en voyant arriver Twilight. Celle-ci fît son possible pour avoir l’air normale, refusant de raconter ce qu’elle avait vu à son bébé dragon.

‘‘Désolée, j’ai un peu traîné dans les rues en repensant à ce que nous avons quitté avant d’arriver ici.’’ Répondit-elle l’air navré. ‘‘Alors ? Tu as trouvé quelque chose ?’’ Enchaîna-t-elle de suite après, préférant porter l’attention du dragon sur un autre sujet. ‘‘Pour ma part, je suis allée à la ferme d’Applejack et j’ai pris de quoi tenir un moment.’’ Dit-elle en désignant sa selle du sabot.

‘‘Moi je… Désolé Twilight, j’ai passé la plupart du temps au carrousel…’’ Répondit Spike en baissant les yeux, croisant et décroisant ses pattes avant.

‘‘Ce n’est rien, je me doutais que tu allais passer du temps là-bas.’’ Lui assura Twilight avec un petit sourire attendrissant tout en le serrant contre elle, avant de lui indiquer de la suivre, tout en entrant dans le château.

Après quelques minutes de marche, Twilight décida de dormir dans sa chambre avec Spike, bien que celle-ci était poussiéreuse, et qu’un courant d’air passait par un trou dans la paroi. Elle profita de l’absence de Spike, parti explorer les lieux, pour allumer un feu avec des morceaux de meubles, son lit étant brisé avec un bloc de pierre dessus. De même, elle prit deux couvertures dans un placard en cristal encore intact, les protégeant ainsi de la moisissure, avant de les dépoussiérer avec sa magie.

Alors qu’elle était en train de manger une pomme, couchée sur une des couvertures près du feu avec la seconde sur elle, elle vit Spike arriver à toute allure, tenant un livre en patte.

‘‘Twilight ! Regarde ce que j’ai retrouvé dans les débris de la bibliothèque du château !’’ Lança-t-il avec enthousiasme en présentant le livre à la jument.

En le prenant dans sa magie, elle remarqua qu’il s’agissait du livre qui permettait de relier son monde avec celui des humains, et avec lequel elle parlait avec Sunset Shimmer. Hormis la couche de poussière dessus, il semblait en bon état.

C’est sans doute dû au fait que ce livre contient de la magie, ça l’a conservé des effets du temps. Se dit intérieurement Twilight.

‘‘J’ai regardé rapidement et il y a plusieurs messages envoyés depuis notre départ.’’ Indiqua Spike en se mettant sous la couverture au côté de Twilight, tout en cachant quelque chose dans son dos.

‘‘Merci Spike.’’ Remercia-t-elle en ouvrant le livre, espérant avoir peut-être des éclaircissements sur ce qu’il s’était passé ici.

En arrivant au premier message envoyé, elle constata que celui-ci datait d’une semaine et demie après leur départ.

‘‘Hey salut Twilight ! J’espère que tout va bien pour toi et ta première élève Starlight pour lui apprendre la magie de l’Amitié (je pensais d’ailleurs que c’était moi ta première élève !). Pour ma part, je m’entends au mieux avec les filles et j’apprends à connaître la Twilight de ce monde, qui te ressemble en de nombreux points comme tu peux l’imaginer, tandis qu’on a prévu de se rendre cet été en fôret pour faire du camping. J’espère qu’on se retrouvera bientôt, même si cela signifie devoir sauver nos mondes d’une terrible menace…

Ton amie, Sunset Shimmer’’

Le message qui suivait, avait pour sa part été envoyé trois jours plus tard.

‘‘Re-salut Twilight ! Dis-moi, tu es de nouveau bloquée dans une poche temporelle pour ne pas répondre ?! Ah ! Ah ! Enfin bon, j’espère quand même que tout va bien chez toi. Ecris-moi quand tu pourras pour me tenir informée.

Ton amie, Sunset Shimmer’’

En lisant le message suivant, Twilight se sentait de plus en plus coupable de ne pas avoir tenu informés les siens de son projet de sortilège. Voyant que le nouveau message, envoyé une semaine après, venait d’ici. Et que la personne qui l’avait envoyé n’était autre que la princesse Célestia.

‘‘Ma chère Sunset, je suis navrée de devoir t’annoncer que Twilight et Spike ont disparu, il y a près de deux semaines maintenant. Aucune de ses amies de Poneyville, ni moi et ma sœur, n’en connaissent la raison et nos recherches n’ont rien donné… bien que les livres qu’on a retrouvés dans son château laissent penser qu’elle a voulu créer un sort puissant. De plus malheureusement, cette disparition arrive au plus mauvais moment, car une certaine agitation commence à gagner les pays voisins. Je ne veux pas t’alarmer, ma chère ancienne élève, mais je crains qu’Équestria ne doive s’attendre à vivre des jours sombres.

Princesse Célestia’’

‘‘Des agitations ? Comment ça Princesse ?! Je suis prête à revenir sur le champ si besoin.’’ Répondit Sunset le lendemain.

‘‘Je ne veux pas t’inquiéter, et tout ce que je peux te dire, c’est que les minotaures et les griffons semblent renforcer, voir recréer, leur forces armées. Je vais d’ailleurs me rendre chez les premiers et Luna chez les seconds, pour tirer tout cela au clair. Mais te concernant, je te conseille de rester où tu es. Peut-être que Twilight se trouve dans ton monde, et je préfère avoir quelqu’un de confiance là-bas pour me tenir informée.’’ Déclara la princesse.

‘‘Entendu princesse, bonne chance. Et surtout soyez prudentes...’’ Répondit la licorne dans la même journée.

Au fil de sa lecture, l’esprit de Twilight était de plus en plus rempli de questions.

Pourquoi les griffons et les minotaures avaient renforcé leurs troupes ? Pour quelles raisons ? Est-ce que Célestia et Luna ont obtenu des réponses ?

Puis en regardant autour d’elle et en se rappelant de ce qu’elle avait vu durant cette journée, Twilight comprit de suite que « les jours sombres » s’étaient bien montrés, et qu’ils avaient apporté un orage. Un orage qui avait dû être très violent…

Jamais, même en jouant à défendre une forteresse de coussins et de livres contre son frère, Twilight n’avait imaginé qu’Équestria soit frappée par la guerre de son vivant. Certes, elle avait vu que c’était possible durant son affrontement avec Starlight et les univers alternatifs. Comme les conflits entre les poneys et Sombra ou Chrysalis, ou encore lors de son accrochage avec le prince du Yakyakistan. Mais elle pensait que tant qu’elle et ses amies seraient là, rien de tout cela ne se produirait. Cette réflexion renforça son mal être et sa culpabilité.

Elle préféra se remettre à lire, en s’attaquant au nouveau message de Sunset.

‘‘Princesse, comment ça se passe à Équestria ? Depuis votre dernier message, il y a plus d’une semaine maintenant, je suis sans nouvelles de vous, ni de Twilight. Je voudrais vraiment pouvoir venir vous aider. Répondez-moi, quelqu’un…’’

Le message qui suivit surpris la jument mauve, en voyant qui avait répondu quelques jours plus tard.

‘‘Hé bien… Salut Sunset, c’est Applejack, l’amie poney terrestre de Twilight. Si j’ai bien compris, tout ce que j’écris sur ce livre se retrouve immédiatement sur un autre que tu possèdes dans ton monde. Alors je ne vais pas y aller par quatre chemins…

Pour faire court, la princesse Célestia a été faite prisonnière par les minotaures, tandis que la princesse Luna a failli subir le même sort chez les griffons, et que Discord a disparu à son tour. On est toujours sans nouvelles de Twilight et de Spike, et l’état d’urgence a été décrété dans tout le pays par la princesse Luna. Il serait question de faire face à une guerre sur deux fronts, et on n’a déjà plus de nouvelles d’Appleloosa... La seule bonne nouvelle est que l’Empire de Cristal va nous apporter son aide, ainsi que le Duché de Maretonia.

Je t’avouerais que ça me fout un peu la trouille l’idée de devoir préparer ma famille à subir cela, d’autant que mon frère McIntosh, comme tout les étalons et juments en âge de se battre, a été appelé à servir dans l’armée équestrienne. J’aurais bien voulu l’empêcher de partir ou y aller avec lui, mais il faut bien que quelqu’un s’occupe de la ferme. D’autant qu’elle va devoir produire davantage pour soutenir nos troupes. Je tenterais de te tenir informée de la suite des événements, mais je te conseille de rester où tu es, tu n’as pas à subir cela toi aussi. A plus donc.

Applejack’’

Après le message de remerciement et de soutien de la part de Sunset, qui indiquait qu’elle se tenait prête à venir à tout instant si la situation se dégradait davantage, suivait un autre. Celui-ci avait été écrit par Rarity, une semaine plus tard.

‘‘Bonjour chère Sunset, c’est l’amie Rarity de Twilight qui t’écrit.

Malheureusement pour nous, c’est un bien triste jour… Car nous sommes victimes d’un assaut de la part des minotaures qui ont attaqué dans la nuit. Nous sommes d’ailleurs en train d’évacuer la ville en urgence, pendant que quelques poneys tentent de les retenir, avec à leur tête Rainbow Dash et Starlight. Applejack ne pouvait pas t’écrire, car elle s’occupe d’aider sa famille à prendre le train, mais je tenais à t’informer de ce qu’il se passe.

Surtout ne tente pas de venir car tu te retrouverais face aux minotaures, qui font route vers le château. Je dois d’ailleurs m’en aller rapidement avant qu’ils n’arrivent. Sinon, je crains que ce ne soit pas que de poussière sur ma crinière dont je vais être victime... Je suis navrée de t’exposer un si triste tableau, et j’espère que si Twilight réapparaît un jour, qu’elle saura trouver une solution. Mais si elle et Spike réapparaissent dans ton monde, j’aurais une requête à te demander. S’il te plait, dis à Spike que’’

‘‘Que quoi ?! Qu’est-ce qu’elle doit me dire ?!’’ Lança Spike en secouant l’épaule de Twilight, qui ne s’était pas rendu compte qu’elle lisait à haute voix.

‘‘Heu... Je ne sais pas Spike. Son message s’arrête comme ça.’’ Répondit confuse la jument, tentant d’emmagasiner toutes les informations qu’elle venait déjà de découvrir.

Devant les yeux attristés de son dragon, elle reprit d’un ton confiant. ‘‘Ne t’en fais pas Spike. Si elle a arrêté brutalement, ça doit être parce que les minotaures étaient proches et qu’elle devait prendre la fuite. Je suis sûre qu’elle a réussi à s’en sortir.’’

Ces paroles rassurèrent un peu le cœur de Spike tandis que Twilight reprenait sa lecture, ne voulant pas penser à ce qu’avait pu réellement devenir son amie.

‘‘Salut Twilight.’’ Tel était le début du message de Sunset envoyé une semaine après celui de Rarity. ‘‘Dans l’espoir que tu reviennes un jour, je t’envoie ce message, en espérant que ton livre n’a pas subi de dégâts malgré l’assaut.

J’ai tenté de franchir le portail plusieurs fois, mais il semble fermé, avec le socle de la statue de cheval qui n’est que de la pierre. Je retenterai l’expérience quand arrivera la troisième lune. J’espère que tout va bien pour toi et tes amies de Poneyville. D’autant qu’à la vue des deux derniers messages, elles semblent aussi sympathiques que celles de mon monde. Ces dernières, n’ont d’ailleurs pas cessé de me soutenir et de me réconforter, dès le premier jour où je leur ai dit ce qu’il se passait. Des amies comme ça, c’est vraiment unique...’’

La date du message suivant, indiquait que celui-ci avait été envoyé au lendemain de la fin du cycle naturel d’ouverture, ce qui n’était pas sans attrister Twilight qui en devinait la raison après avoir vu l’état du miroir.

‘‘Salut Twilight. Si tu lis ces lignes, tu devines que j’ai échoué et que le portail reste et restera à jamais fermé. Tu n’imagines pas la souffrance que j’ai eu, quand j’ai rencontré la paroi froide du socle de pierre, alors que j’espérais de tout mon cœur passer à travers. J’ai pourtant tenté chaque jour de passer, jusqu’à la fin du cycle… Je m’en veux tellement de ne pas être revenue pour vous aider. Je me résous maintenant à vivre à jamais séparée du monde d’où je viens, sans savoir ce qu’il adviendra de Célestia et d’Équestria… Mais peut-être qu’un jour j’aurai de tes nouvelles, et c’est la raison pour laquelle je garderai ce livre toujours près de moi. Autant comme un souvenir de mon ancienne vie, que dans l’espoir de le voir briller à nouveau.

A bientôt j’espère. Ton amie Sunset Shimmer’’

‘‘Salut Twilight. Cela fait maintenant près d’un an depuis mon dernier message et je reste sans nouvelles de vous tous… La Twilight de ce monde à bien tenté de rouvrir le portail, comme toi tu l’avais fait, mais la technologie de ce monde, aussi surprenante soit elle, ne pourra jamais remplacer la magie d’Équestria.

Malgré tout, j’ai tenté de ne pas me laisser aller au désespoir, et j’ai continué de vivre ma vie aux côtés de nos amies qui sont toujours là pour moi. On a même rencontré une fille de notre age se nommant Starlight Glimmer ! Et bien qu’elle ait elle aussi des idées particulières sur l’organisation de la société, je tenterais de lui enseigner les vertus de l’Amitié. Ce sera comme une manière de te rendre hommage, et de ne pas vous oublier.

Je ne désespère pas non plus de revoir un jour ce livre être entouré d’une lueur d’espoir.

Ton amie Sunset Shimmer.’’

Malgré le chagrin qui se renforçait au fur et à mesure de ses lectures, Twilight, tout comme Spike, se refusait d’arrêter la lecture. Tenant à savoir ce qui était arrivé à leurs amies humaines.

‘‘Salut Twilight. Me revoilà après trois ans d’absence, toujours sans nouvelles. Je me suis fait à l’idée de ne jamais en avoir d’ailleurs... En ce qui concerne nos amies, je suis navrée de te dire que le chien Spike de Twilight est mort. Mais ne t’en fais pas, il est parti paisiblement dans les bras de sa maîtresse, entouré des filles, dont la Starlight qui fait maintenant partie du groupe.

Tout en lisant, Twilight venait de mettre une patte sur le dos de Spike, qui semblait attristé du sort de son « cousin ».

Et tu ne devineras jamais avec qui je suis en train d’enseigner la magie de l’Amitié… les Sirènes ! Après les avoir croisées et dis tout ce que je savais, elles se sont, à ma grande surprise, montrés compatissantes pour Équestria. Elles aussi auraient voulu revoir une dernière fois ce beau pays. Et comme tu l’avais fait pour moi et Starlight, j’ai décidé de leur donner une seconde chance en les faisant rejoindre notre groupe, et Pinkie s’entend déjà au mieux avec Sonata Dusk.

Même si cela est inutile, je continuerais à te donner de nos nouvelles, afin que tu saches ce que nous sommes toutes devenues, quand vous reviendrez toi et Spike. Car je sais que vous reviendrez, j’en suis convaincue au plus profond de mon coeur.

Ton amie Sunset Shimmer.’’

Les autres messages de Sunset, espacés d’un ou deux ans, donnaient ainsi une exposition des événements marquant de la vie de la licorne et de ses amies. Telles leur réussite professionnelle et rencontre amoureuse avec la fondation d’une famille. Tel était le cas de Pinkie qui avait rencontré un autre Cheese Sandwich, et qui géraient ensemble la pâtisserie des Cakes partis en retraite.

Sunset quant à elle, avait créé un haras et fondé sa propre famille, à qui, ainsi qu’à ses amies elle apprenait l’équitation. Et bien qu’elle indiquait ne pas avoir révélé son secret à son mari ou ses enfants, elle semblait heureuse de cette nouvelle vie.

Twilight ne pouvait que ressentir du bonheur à leur égard, même si c’était difficile pour elle de se dire qu’elle ne les reverrait plus jamais, surtout en apprenant la mort de certaines d’entre-elles. C’est alors qu’elle arriva au dernier message, soixante-dix ans après les événements de Poneyville.

‘‘Ma chère Twilight, ceci sera sans doute le dernier message que je t’enverrais, car j’arrive au bout de ma vie. Je suis d’ailleurs assez surprise que les humains vivent aussi longtemps que les poneys. Peut-être que la liaison entre nos mondes n’était pas là par hasard finalement…

Comme tu as pu le voir au fil de ta lecture, j’ai eu une longue et heureuse vie, tout comme nos amies. Comme tu as pu aussi le lire, certaines m’ont déjà précédée dans l’au-delà, comme Rainbow, qui même pour notre mort a voulu être la première ! Je me demande d’ailleurs où j’irais une fois mon dernier soupir rendu. Irais-je au paradis des poneys ou dans celui des humains ? Si j’y arrive, je t’enverrais un message pour te répondre !

En tout cas, j’ai demandé à être enterrée dans mon haras, auprès de mes chevaux et petits poneys. De même, je garderais ce livre avec moi dans ma tombe. Il est pour moi mon bien le plus précieux, en dépit de ce que peut me dire mon sénile de mari, qui me demande sans arrêt à quoi il sert.

Ne sois pas triste pour moi, car je pars d’ici l’esprit tranquille. Même si j’aurais voulu avant cela retrouver mon corps de licorne et toucher le sol d’Équestria… Juste une dernière fois, afin d’aller galoper dans les prés, et vous revoir toi et la princesse Célestia.

A ce propos Twilight, j’aurais une dernière faveur à te demander. Quand tu reviendras et que tu découvriras ce que je crains qu’il soit arrivé à notre maison commune… ne te laisse surtout pas envahir par la colère et la souffrance. Elles ne te mèneront nulle part, et tu subiras le même sort que la princesse Luna ou que la Twilight humaine.

Voilà, je n’ai plus qu’à te dire adieu à toi et Spike, en espérant que vous reviendrez bientôt et que vous pourrez aider Équestria. Merci pour tout.

Ta vieille amie, Sunset Shimmer.’’

En relevant la tête du livre, Twilight sentit des larmes couler à nouveau sur ses joues. Elle aussi aurait tant voulu être là pour lui dire adieu... Tout comme pour ses amies humaines et celles de Poneyville, qui devaient être mortes depuis longtemps, que ce soit de vieillesse ou du fait de la guerre. Cette situation était injuste, trop injuste...

‘‘Heu Twilight…’’ Commença à dire Spike d’un ton hésitant, regrettant de suite d’avoir troublé le moment de recueillement de son amie.

Celle-ci après un instant se retourna vers lui, affichant un petit sourire, malgré ses larmes qui brillaient par le reflet de la lumière du feu de camp.

‘‘Oui, qu’est-ce qu’il y a Spike ?’’ Demanda-t-elle d’un ton tendre.

‘‘Je… J’ai aussi retrouvé ceci en regardant dans le salon.’’ Dit-il en tendant ce qui semblait être un petit cadre, avec quelque chose à l’intérieur.

En le prenant dans sa magie et en le mettant près du feu pour l’éclairer, Twilight reconnu malgré la poussière et le verre brisé, qu’il s’agissait d’une photo d’elle licorne avec ses amies, peu après son arrivée à Poneyville.

C’était d’ailleurs en regardant cette photo, qu’elle avait compris comment rendre à ses amies leur cutie mark respective, après avoir invoqué le sort incomplet de Star Swirl.

‘‘Merci Spike… C’est exactement ce dont j’avais besoin.’’ Lui remercia Twilight toute émue, recouvrant de son aile son dragon, ému lui aussi, pendant qu’elle regardait la photo.

Outre le fait qu’elle se revoyait toute jeune avec ses amies, gardant ainsi une trace d’elles à jamais, cette photo lui rappelait combien elle avait su alors s’adapter à ce nouvel environnement. Comment, alors qu’elle avait tout laissé derrière elle, sa tour privée avec ses livres, ses amies d’alors, la princesse Célestia et surtout sa famille, elle avait réussi à se faire une nouvelle vie. Une vie qu’elle avait savouré chaque jours, jusqu’à aujourd’hui.

Émue aussi, car elle constatait que le lien fort entre elle et ses amies, avait conservé cette photo de l’effet du temps. Tout comme cela lui avait permis d’échapper à la destruction de l’arbre bibliothèque par Tirek.

Puis en observant à nouveau le livre toujours ouvert, une idée vint à Twilight qui s’essuya les larmes. Elle se mit ensuite à regarder intensément le dernier message de Sunset, et fit briller sa corne. Malgré ses yeux fatigués, Spike voyait alors le sourire de l’alicorne s’élargir un peu, tandis que les lignes du message se mouvèrent. Quand Twilight arrêta de faire briller sa corne, le déplacement des lignes avait formé un nouveau message, qu’elle se mit à lire.

‘‘Ma cher vieille Sunset, je suis de retour.

Bien que je ne sache pas encore tout ce qu’il s’est passé ici, je sais au moins que toi et les filles avez eu une longue vie épanouie, et je vous en félicite. Je te promets de faire de mon mieux pour honorer ta dernière faveur, même si je crains que nos émotions nous submergent au fil de notre périple avec Spike.

Repose en paix maintenant, et si tu es au paradis des poneys, alors on se retrouvera forcément, avec mes amies qui doivent m’y attendre aussi.

A bientôt, ma chère première élève.

Ton professeur et surtout amie, Twilight Sparkle.’’

En terminant sa lecture, Twilight remarqua que son petit dragon n’avait pas pu tenir plus longtemps, et s’était endormi.

‘‘Repose toi bien aussi Spike, car demain, c’est un tout nouveau monde qu’on découvrira.’’ Lui dit-elle doucement d’une petite voix tout en le rapprochant avec son aile, avant de tomber à son tour dans le sommeil.

Pendant ce temps au loin, une ombre se déplaçait en volant à travers les arbres et les anciennes habitations. Elle finit par se poser sur une branche, et observa d’un air intrigué la petite lumière qui sortait du château de cristal par un trou dans le mur.

Vous avez aimé ?

Coup de cœur
S'abonner à l'auteur

N’hésitez pas à donner une vraie critique au texte, tant sur le fond que sur la forme ! Cela ne peut qu’aider l’auteur à améliorer et à travailler son style.

Note de l'auteur

Un des chapitres dont l'écriture m'a fait un peu mal au cœur.

Et vous, vous ressentez quoi en ce moment même ? Allez dites le moi...
Vous pouvez aussi donnez votre impression générale sur ce début de fic (ou voter).

Bon sinon, pour ce qui est du déroulement de l'histoire (j'imagine que le dernier paragraphe de ce chapitre vous intrigue...) : on se trouve au même niveau que dans une montagne russe, dont on vient de finir de monter la pente, avant de commercer la descente... (mais qui se fera en plusieurs étapes pour faire durer le plaisir)

A la prochaine et bon dimanche.

Chapitre précédent Chapitre suivant

Pour donner votre avis, connectez-vous ou inscrivez-vous.

StarChaser
StarChaser : #43093
Vraiment impatient de lire la suite.
Jaime beaucoup cet fiction pour le moment
et je dois bien avouez avoir lâcher une petite larme durant la lecture du chapitre
Continue comme ca ;)
Il y a 1 an · Répondre
Le commentaire a été masqué par l'auteur.
BroSparkle
BroSparkle : #43085
@DeadShadowKing Il ne faut jamais dire jamais... (J'aurai d'autres occasions de te briser le cœur !)

@Plénitude Merci beaucoup, ça fait chaud au cœur de voir son travail apprécier (pourvu que ça dure !).
Il y a 1 an · Répondre
Plénitude
Plénitude : #43074
Eh bien voilà ! Un chapitre de bonne longueur qui fait très bien le travail et qui présente de manière émouvante à Twilight la situation dans laquelle elle se trouve dans les grandes lignes. Les lettres sont bien écrites et lorsqu'on y met le ton, il y a une vraie valeur mélancolique à cette Twilight qui découvre la vie de Sunset au travers de messages annuels et ça fait très bien le travail.

En plus, tu as fait le travail d'expliquer à Twilight que grosso : beaucoup de temps a passé et, vraisemblablement, les poneys ont perdu. Il y a également de nouvelles informations et des interrogations que ce chapitre soulève qui sont toujours appréciable pour tirer l'intérêt du lecteur vers l'avant.

Ecoute, bravo pour ce chapitre, je t'invite à continuer sur cette lancée.
Il y a 1 an · Répondre
DeadShadowKing
DeadShadowKing : #43071
vraiment bien jouer, mais tu ne réussira jamais à me faire pleuré ou à me faire mal au cœur, vue qu'il est plus dure que la pierre X) non sinon, tu as vraiment bien gérer ce chapitre pour le rendre le plus triste possible, après, je ne pense pas que pour le dernier paragraphe tu parle forcément d'un gryphon, mais après je peux rêver sinon j’attends avec impatience la suite, bonne continuation ^^
Il y a 1 an · Répondre
BroSparkle
BroSparkle : #43065
@Mikool @roserk Excellent ! (enfin si je puis dire) C'est l'effet que je voulais pour ce chapitre !
Il y a 1 an · Répondre
roserk
roserk : #43063
J'ai pleuré, ton chapitre est hyper émouvant.
Super idée de raconter les événements par l'intermédiaire de sunset
Il y a 1 an · Répondre
roserk
roserk : #43062
J'ai pleuré, ton chapitre est hyper émouvant.
Super idée de raconter les événements par l'intermédiaire de sunset
Il y a 1 an · Répondre
Mikool
Mikool : #43053
J'ai le cœur qui me fait mal, ce chapitre est triste
Il y a 1 an · Répondre
BroSparkle
BroSparkle : #43047
Je ne connaissais pas encore ce terme, mais merci du compliment !
speedangel09 octobre 2016 - #43046
waa le ciffhanger !
Il y a 1 an · Répondre

Nouveau message privé