Toutes les publications

peposims55 12 149

Annonce de FAQ

Salut les Cupcakes!
 
Cet article est destiné à mes fidèles sujets (non j'en fais pas trop), ou du moins, aux fans de The Bad Girls' Company. En effet, le dernier chapitre arrivant d'ici peu, j'ai décidé de faire une Foire aux Questions qui se déroulera 3 jours après la validation de ce chapitre, histoire de bien laisser le temps à tout le monde de poser ses questions et de lire le chapitre. 
Vous pouvez donc poster vos questions ici même ou en mp et j'y répondrai lors de cette FAQ. 
Ces questions n'ont pas forcément besoin d'être tournées sur TBGC (enfin, en grande partie quand même bien sûr), vous pouvez par exemple me demander quels sont mes prochains projets, mes persos préférés d'MLP... Vous avez carte blanche!
Je choisirai moi-même de répondre à ces questions ou pas, cela dépendra de si elles sont trop gênantes, personnelles, etc. La seule règle est donc: 5 questions par personnes maximum, le minimum étant au choix, bien sûr.
 
Voilà, je vous retrouve donc à très bientôt pour le chapitre 22 et final de The Bad Girls' Company

Raxacoricofallapatorius 10 224

Faire plaisir aux autres, c'est mal ?

TutututututuPOINPOOOOIN
C'est de la dubstep...

BREF.
 
Il y'a fort longtemps...
Dans un article lointain, très lointain...
Un certain Sangohan38 avait fait réfléchir le Raxacoricofallapatorius...
 
 
Sangohan avait parlé un jour des auteurs qui écrivaient des fictions presque "commerciales". C'est un point que la
fiction de FamousLastWords, traduite par LittleParot que vous pouvez retrouver juste là bande de choses, nah ! avait évoqué. 
Quand je dis commerciale, je ne parle pas d'argent, mais de vues, de "célébrité". Ce sont des fictions dans lesquels ont retrouve tout ce qui pourrait faire d'une fiction du "putaclic".
MAIS
Je me suis alors posé cette question :
 
Est-ce que une fiction écrite dans le but de plaire aux gens le plus possible, en faisant ce
que le public aime, c'est vraiment mal ??
 
Je vais donner mon avis ici, et comme d'habitude, je vous encourage à donner le votre dans les commentaires :)
 
Pour moi, ce n'est pas un crime du moment que l'auteur n'a pour but que de faire plaisir. Même si sa fiction n'est pas
très originale, tant qu'elle fait de l'effet au lecteur, je pense qu'il n'est pas mal attentionné et qu'il a raison de l'écrire. 
Même si je préfère les fictions qui sortent de l'ordinaire, telle que WhiteBox, fiction de Chromosome traduite par Supernova, je vous laisse cliquer sur le bon caractère !
 
Enfin bref, je vous laisse débattre dans les commentaires ! 
Des bisous sur les joues !!
 
 
 
La fic WhiteBox ici.
 
 
 

ShiningParadox 36 849

Reprise du site

Bonjour à tous !
Beaucoup de choses se sont enchaînées ce weekend à un rythme absolument incroyable et je sais qu’un grand nombre d’entre vous se pose des questions. Le but de cet article n’est pas de faire un procès ou de rentrer dans la politique de la communauté – ça ne m’intéresse pas et les choses sont souvent plus compliquées qu’elles n’y paraissent – mais de repartir sur de bonnes bases avec vous tous.
Le départ de Sevenn et le changement d’administration a créé de vives tensions et désaccords sur le site ces derniers jours si bien que certains d’entre vous sont venus me demander de l’aide sur Twitter samedi dernier.
Même si j'ai quitté la communauté il y a déjà un moment, je garde une affection immense pour ce site et il est hors de question que MLPFictions devienne une place de conflits et de jeux de pouvoirs. Ce sont pour toutes ces raisons que j'ai décidé de reprendre possession du site et de ses sources, en accord avec Pony France, pour que l'un des piliers de la communauté francophone reste dans le droit chemin.
J’ai provisoirement retiré les droits de l’ancienne équipe du site afin de pouvoir discuter, tranquillement, avec chacun d’entre eux et de repartir sur une base saine.
Mon rôle sera d’assurer la transition du site et de maintenir la cohésion de l’équipe sur le long terme tout en reprenant le développement de la plateforme en publiant de temps à autres des mises à jour.
Je reste à votre disposition si vous avez des questions, A très bientôt, Shiny

Toropicana 29 679

Allez bisoux tchao !

Coucou les gens.
 
Bon, ça fait depuis 2012 que je suis dans ce fandom, j'y ai appris la balle de chose, rencontré des gens super cool. Mais voilà, après 5 ans de poneys au bout d'un moment ça saoule un peu, et mon envie d'écrire sur autre chose comme faire mon propre univers grandit de jour en jour.
Par ailleurs, vous trouverez toutes mes futurs créations ici dorénavant. 
Le Tumblr de TroTro
Et pour vous tenir au courant de chaque sortie (et me voir poster des blagues de merde), n'hésitez pas à vous abonner à mon Twitter :
Le Twitter de TroTro
 
Je n'ai plus envie d'être rattaché à un site brony, j'ai envie d'aller voir ailleurs. Et j'ai remarqué que le fandom français stagne beaucoup, sauf quand il y a une shitstorm. Cette dernière aura été de trop pour moi, voir dangereuse pour les données personnelles. 
Pour ceux qui ne veulent ni faire de compte Tumblr et/ou de compte Twitter, bah... tan pis, c'était cool et merci de m'avoir suivit.
Je ne rendrais pas l'argent aux abonnés par contre, désolé, je m'en suis servit pour acheter la Switch.
 
Merci pour tout. 
 
Bonne continuation à tous.
 

(Oui j'ai bien édité l'article, l'ancienne version avait été écrite dans un autre contexte, quoi que vous en direz, compréhensible pour des raisons personnelles)

LitteraInkwell 4 185

[live] Débat le 17 Mars 2017

Bonjour,
 
Je sais que ça fait longtemps que je ne suis pas venue vous voir, mais aujourd’hui je viens vous annoncer que nous ferons un live le vendredi 17 mars 2017 de 21h00 à 23h00 dans lequel nous nous pencherons sur un nouveau débat “Les noms des personnages d’MLP”. Désolé de cette longue absence dans live, mais disons que je manquais de beaucoup d’inspiration et c’est grâce à une question que l’on m’a posée que j’ai eu envie d’en refaire un, et surtout de remotiver un peu nos deux présentateurs.
 
Alors ce sujet peut paraître assez vague, mais l’idée n’est pas simplement de faire la traduction des noms des personnages du show. Nous chercherons justement à comprendre comment ceux-ci marchent et comment ils peuvent devenir utiles et servir vos fictions.
 
J’espère que vous viendrez nombreux pour partager vos avis ainsi que pour peut-être même participer au live. Je voudrais surtout que l’on m’explique pourquoi j’ai ce nom… qui l’a choisi ? Si seulement je n’étais pas coincée dans votre monde, j’aurais demandé à mes parents.
 
Nous organiserons aussi certainement une petite lecture ou deux, en espérant que celles-ci vous plaisent, car ce sera une surprise. J’ai hâte de vous voir tous pour qu’on puisse passer un bon moment.
 
Je vous donne donc rendez-vous vendredi de 21h à 23h sur mon picarto https://picarto.tv/mlpfiction
Et comme d’habitude, les replays des Lives sont disponibles sur ma chaîne YouTube
https://www.youtube.com/channel/UCBBtXsLuerC6CAyxhWa4Qyg
PS : encore désolé de mon absence, mais j’espère que cette annonce vous donnera envie de revenir me voir.

Happire 2 151

Du nouveau, en bien et en mal

Hey, je suis un petit nouveau dans le monde de la FanFic mais j'ai tout de même essayé d'écrire une petite histoire. J'ai passé un très bon moment à écrire le premier chapitre mais voila le problème. J'ai reçu des bons commentaire m'incitant à continuer mais je ne trouve juste pas le temps. J'aimerais m'excuser pour les gens qui attendaient la suite, et vous dire que le projet n'a pas été abandonné. La plupart des gens qui verront cet article ne sauront même pas de quoi je parle, mais c'est important pour moi de dire que non, je n'ai pas laissé tomber ma FanFic.
Cependant, étant dans un moment important de mes études, je n'ai pas vraiment le temps d'écrire. Au lieu de me forcer à écrire et sortir des chapitre me plaisant pas, j'ai décidé de commencer la traduction d'une FanFic m'ayant énormément plu. Ce projet est plus simple et me demande moins de temps, de plus qu'il m’intéresse plus pour le moment.
En bref, ma première FanFic est en "pause", absolument pas abandonnée, et je préfère me lancer dans une traduction qui j'espère ne devrait pas tarder et j'espère va vous plaire.
Voila tout, signé random numéro 4587163687

PhoenixBleu 14 206

Commençons par le commencement !

 
Bon, je reconnais que le titre de cet article n'est pas révolutionnaire. Mais il a au moins le mérite de dire de quoi qu'on va causer ! En effet, comme je vais dans les jours qui suivent publier mon premier chapitre de ma première fic MLP, je ponds ce petit (vous allez voir, le mot petit aura prit tout son sens au point final XD) article, histoire de vous présenter ce que j'ai au fond du crâne (pas trop quand même parce que tout n'est pas beau à voir XD).
Première fic MLP, mais pas première fic tout court. J'ai commencé en effet à faire des fics bien avant, mais sur un tout autre sujet que nos poneys multicolores préférés. Alors, depuis ces débuts, j'ai peu de recul, et surtout de point de vue extérieur, pour estimer si mon style s'est amélioré car les commentaires qu'on m'a laissé furent, comment dire,....succins. Et c'est un faible mot ! ^^ Alors si ça foire, si c'est pas bon, si je me plante, si ma narration est nulle, si je suis trop rapide, si je m'appesantis trop en description, etc. faut le dire. J'essayerai toujours de rectifier le tir, quitte à réécrire le chapitre.
 
Cet article n'a pas comme seule vocation d'annoncer mon arrivée parmi les 'scribouillards' de ce site, mais aussi de décrire un peu mon univers de pensées et ma vision des choses, histoire que cela réponde à d'éventuelles questions que vous pourriez vous poser et vous donner un premier aperçu de ce qui vous attendra dans mes fics. Un aperçu seulement, le reste vous le découvrirez au fur et à mesure.
 
 
 
I – Univers dans lequel se dérouleront mes histoires
 
Déjà, dire que mes histoires seront les suites les unes des autres. A part la première qui sera un méga flash-back, toutes les autres seront dans la même continuité.
Ensuite, une question très importante : qu'elle place pourront prendre mes histoires au sein du show et de tout ce qui est officiel (aussi bien le show classique que les films ou les comics). Alors je ne ferrai pas mystère plus longtemps : mes histoires arboreront le tag 'univers alternatif'. Et ce, pour plusieurs raisons.
 
Je ne respecte pas à la lettre toutes les saisons du show. En ce qui concerne les trois premières, pas de soucis, je respecte la canonicité des épisodes à ...on va dire...90% (à peut près, hein ? Pas de procès je vous prie ! ^^). Pour les autres saisons, et celles à venir, il y aura des variations plus ou moins importantes, c'est selon. Mais pas obligatoirement.
 
Pour les films, je ne tiens compte que du premier, l'Equestria Girl originel. Néanmoins, je ne le prend pas tout cru et y apporte tellement de modifications qu'il n'a plus trop de rapport avec l’œuvre originelle ! ^^ Tout d'abord, Twilight n'est pas seule avec Spike (qui prend lui aussi une apparence humaine) mais ses cinq amies l'accompagnent. De plus, leur apparence humaine est du à la magie de Twilight. Ensuite, le lieu sur Terre de cette aventure n'est pas le même. Et pour finir, leur mode de retour à Equestria change lui aussi. Je raconterai peut être en détail cette histoire un jour, je verrai si j'en ai le temps. Mais de toute façon, je ferai régulièrement de petits flash-back au cour de mes histoires pour expliquer le pourquoi du comment ^^.
 
Les comics. Alors là, je me contenterai, éventuellement, d'y puiser l'inspiration, sans plus....et encore...Mais pourquoi pas...On verra...XD
 
Petite info chronologique : Je considère comme année 0 de mes fics le début de la quête de l'amitié de Twilight (en gros, le premier épisode de la saison 1 on va dire). Donc, ne vous étonnez pas si vous voyez des dates suivies de la mention Av TS (Avant Twilight Sparkle,l'équivalent poney de Avant Jésus-Christ)
 
 
II – Les personnages
 
Pour ce que vous devez déjà savoir ! ^^ Le reste, vous le découvrirez au fur et à mesure.
 
Physique : Alors tout d'abord, nos cher poneys seront sous forme anthros. Pourquoi ? Parce que... ! ^^ Je les préfère sous cette forme-ci. C'est un parti pris, après chacun ses goûts ! ^^ Plus précisément, des anthros plantigrades (comme nous quoi). Si cela vous intéresse, je vous renvoie à l'article que j'avais fait à ce sujet.
https://mlpfictions.fr/blog/775/question-d-anatomie
 
Âge : Alors bien sûr, les Alicornes sont immortelles et le commun des poneys non. Néanmoins, je considère qu'ils vivent tout de même en moyenne plus longtemps que les humains de la Terre. Vous me direz pourquoi ? Deux raisons mises en avant : ils sont infiniment moins nombreux que les terriens et il y a un effet magique qui opère.
Plus précisément pour les personnages habituels. Par exemple, je parts du principe que, pour la première saison, Spike à 12 ans. Bon. Le film Equestria Girl se déroule pour moi quatre ans plus tard. Donc Spike à 16 ans. Personne n'est largué jusqu'à présent ? ^^ Ma seconde fic commencera cinq ans plus tard et Spike aura donc 21 ans. Et Rarity aura elle 27 ans, puisqu'elle en avait 18 pour moi lors de la première saison. Tout le monde suit encore ? Bon, j'ai pas pris ces deux exemples innocemment XD; On aura donc ce résultat : http://pia-sama.deviantart.com/art/Sketch-Unprofessional-Measuring-Session-407003276. Voici les âges des autres personnages principaux (au début de ma seconde fic) : Applejack 28, Fluttershy, Twilight et Pinkie, 27, Rainbow 26. Big Mac 31, Shining 30, Apple Bloom 22, Scootaloo et Sweety Belle 21....et pour les autres on verra plus tard. ^^
 
Magie : Seulement pour les licornes et les alicornes on est d'accord...mais ce n'est pas aussi simple que ça...affaire à suivre...
 
Espèces : Alors je considère les draconequus comme des hybrides. Les batponies sont pour moi canons (dans tous les sens du terme ! ^^....oui, je sais, c'est une expression de vieux!) et constituent pour moi une autre espèce de poneys. Au passage, je distingue souvent les batponies de l'ensemble du territoire d'Equestria et ceux des Montagnes de Cristal. Pourquoi ? Vous verrez le moment venu ! ^^
 
A noter que je ferai un article dédié aux personnages où je les décrirai plus en détail. Cela ne concernera que les nouveaux personnages, et pour les canons, uniquement pour les nouvelles caractéristiques. Ce(s) article(s) sera (seront) amené(s) à évoluer au fil de la progression de mes fics. Alors tenez vous à la page !
 
 
III – Le Cadre
 
Géographie : Dans la mesure du possible, je me réfère à tout ce qui est développé dans le show , mais comme toujours, potentiellement arrangé à ma sauce. Ensuite, je conserve parfois le nom originel en anglais ou alors il m'arrive aussi de le traduire, c'est selon lequel des deux sonne le mieux à mes oreilles. ^^ Après, il m'arrive aussi de transformer certains noms. Ainsi, les noms des océans me paraissant assez bateau, j'ai procédé à des changements.
 
Géopolitique : Je définis plusieurs royaumes autour d'Equestria, existant ou aillant existé. Même une république (qui viendra en temps voulus). L'Empire de Cristal est un grand pays indépendant d'Equestria (tout du moins, au début). Pour l'instant, je n'en dirais pas plus.
 
Tout cela sera également compilé au sein d'un article où je ferai des descriptions plus précises et où j'expliquerai le pourquoi du comment de mes inspirations. Comme le précédent, il évoluera lui aussi au fil de l'avancement de mes fics.
 
 
IV – Rythme de parution
 
Alors, j'adooooooore prendre mon temps pour pondre un chapitre ^^. Il ne faudra donc pas trop être exigeant vis à vis des délais car je trouve ça essentiel d'écrire dans les meilleures conditions possibles, c'est un gage de qualité (dans la mesure où je fais de la qualité ! ^^). Donc, ce ne sera jamais moins d'un chapitre tout les quinze jours. ^^
 
 
V – Première étape : L’Écho du passé.
 
Je profite de cet article pour présenter le synopsis de ma première fic qui s'intitulera : 'L’Écho du passé'. Elle contera, comme son nom l'indique, le passé d'Equestria. C'est une sorte de recueil en trois étapes.
La première, la plus longue, reviendra sur les événements ayant conduits au règne des deux sœurs alicornes, il y a peu près milles ans de ça.
La seconde présentera le grand final d'un conflit s'étant déroulés il y a cinq milles ans.
La troisième racontera les aventures d'un personnage important pour le futur d'Equestria, s’étant déroulé il y a dix milles ans de cela.
Côté personnages, comme ces événements se déroulent dans des périodes non définis par le show, vous vous doutez bien que les OC seront plus qu'abondants. Néanmoins, vous reconnaîtrez certains personnages. Du moins, j'espère ! Car ne comptez pas sur moi pour vous dire qui est qui. Enfin, pas avant l'épilogue. ^^ Néanmoins, il y aura de nombreux indices, et pour certains, je ne donnerai même pas de noms parce que c'est trop facile ! ^^
 
Petite note supplémentaire qui vaut pour cette fic mais qui vaudra aussi pour les autres, j'ai tendance à beaucoup m'inspirer de chansons pour mes fics. Vous vous en apercevrez rapidement ^^ Autre chose aussi, j'utilise souvent des titres en d'autres langues que le français : anglais, italien mais aussi latin, grec, etc. C'est pas pour faire mon intéressant, c'est juste que cela fait référence à quelque chose. Mais comme pour le reste, il y aura une explication...en temps voulu, car j'aime bien vous laissez chercher dans un premier temps pour que vous trouviez par vous même ^^( j'aime bien le faire personnellement, alors j’extrapole pour les autres, désolé ! ^^).
 
Voilà...Ah oui, très important aussi ! Si vous trouvez que Sombra est très bien comme il est, passez votre chemin. Si vous pensez que c'est parfais de ne rien savoir des origines de Célestia, de Luna et de Discord, je vous conseille de faire de même. Bref, si vous détestez les backgrounds créés par les fans pour des persos dont l'histoire est épaisse comme une feuille de papier c..., alors tout les warnings sont allumés au rouge pour vous. Vous ne pourrez pas dire que vous n'avez pas été prévenus.
 
 
 
Voilà, je pense n'avoir rien oublié. Je suis ouvert à toutes questions, n'hésitez surtout pas. Bien sûr, tout ceci n'est pas gravé dans le marbre, et peut être sujet à changement. Mais cela sera sera toujours signalé et expliqué. En espérant pouvoir vous intéresser avec mes histoires. A très vite.
 
Phoenix Bleu.
 

Blackhoof 7 225

Campbell-Snyder, ou le scénario pour tous

Amis du soir, bonsoir. Amis du matin, perlimpinpin.
 
 
Il y a de cela plusieurs années un bizut en écriture discutait via forum avec d’autres auteurs issus de bien des horizons. Réunis tous ensemble, ces romanciers en herbe brainstormaient  beaucoup d’aspects de l’écriture, jusqu’au moment fatidique où le mot « scénario » fut introduit dans un topic.
 
S’ensuivit ensuite une grande découverte qui ne changea strictement rien au monde si ce n’est mon approche des histoires. Et bien que le forum de l’époque se soit noyé dans les profondeurs du net, ses enseignements n’ont pas sombré avec lui, et c’est là que j’interviens. 
 
Parlons scénario, voulez-vous ?
 
NB : le terme « scénario » n’est pas utilisé à son sens cinématographique dans cet article, mais plutôt comme un mot servant de raccourci pour désigner le fil conducteur d’une œuvre.
 
De plus, la définition de ce qu’est exactement une histoire n’est pas présente dans cet article car il s’agit d’un sujet que je n’estime pas totalement maîtriser. En conséquences je préfère me taire plutôt que de dire des choses potentiellement erronées et vous invite à lire cet article : Tutoriel ou comment conquérir la Russie en hiver par monsieur Napoléon.B.
 
 
I) La recette magique
 
 
Quand on parle des derniers films à succès, les blockbusters, on nous cite souvent des noms comme Avengers, Gardiens de la galaxie, Star Trek, le Hobbit, etc. Mais si on pousse dans l’ancienneté, on nous dira Star Wars, Harry Potter, les Disney, James Bond,  Hunger Games etc.
 
Si vous vous amusez à analyser ces films avec d’autres personnes lambda, vous remarquerez que peu jugent leur scénario « mauvais ». La majorité des gens les trouvent « normaux » ou « moyens » voire « pas mal ».
 
Et ça, c’est l’avis des people standards. (Comprenez « peu intéressés ».)
 
Malheureusement malgré notre niveau amateur nous restons des écrivains et donc théoriquement, niveau scénario les conventions veulent que l’on envoie des grenades lorsqu’on nous demande d’envoyer des boules de neige. Alors même si vous êtes un peu long à la détente, votre expérience littéraire vous susurre probablement que ces films ont tous un secret. C’est un peu vrai. Mais c’est aussi un peu faux.
 
Après tout, en se creusant un minimum le crâne, on peut remarquer des grandes ressemblances.
 
On a un héros qui vit sa vie dans un calme relatif (ainsi que dans la routine qui vient avec) mais interviendra ensuite un méchant d’apparence imbattable. Notre protagoniste va alors réunir une bande d’alliés improbables sortant du néant cosmique (ce qui est des fois littéralement le cas), le tout avant d’affronter la plus terrible menace possible. Un combat titanesque aura alors lieu, les gentils vont perdre, mais vont apprendre de leurs erreurs pour finalement mettre le méchant à genou.
 
Et là, n’essayez pas de me faire croire que ce court résumé ne vous rappelle pas au moins une œuvre (film, série, pièce de théâtre, bande-dessinée et j’en passe) à succès. Alors certes le modèle ci-dessus est parfois un poil retouché par des auteurs mais il reste parfaitement reconnaissable par n’importe quelle personne de bonne foi.
 
Parce que je vais vous révéler le fameux secret :
 
Il y a une recette magique pour faire des scénarios de blockbusters.
 
… Mais quelle est cette méthode ? Qui a bien pu créer une telle technique ? Et quand ?
 
 
 II) Les origines
 
 
Nous sommes en 1949, un américain du nom de Joseph Campbell publie un livre dénommé « Le héros aux milles visages ». Personnellement, je n’ai pas lu ce bouquin mais j’en connais le contenu.
 
Notre cher Joseph y affirme en effet que tous les contes, toutes les légendes, tous les mythes, tous les ragots et toutes les blagues carambars proviennent d’une seule, unique et même souche scénaristique.
 
Ce principe est plus connu sous le nom de « monomythe » chez nous.
 
Cette théorie clame que chaque héros suivra un parcours d’épreuve prédestiné. Dans la théorie, le monomythe a pour but de nous faire rêver ou plutôt, d’espérer. Car le héros sera confronté à des épreuves dans un autre univers le confrontant à lui-même, avant de se faire confier un pouvoir et de revenir dans sa dimension.
 
Donc si je devais encore plus résumer, le bonhomme part ailleurs (éventuellement sur les conseils d’un guide), en revient avec un truc « bien » et s’en servira pour faire le « bien » dans son lieu d’origine. Un message idéaliste qui nous fait sous-entendre que l’on peut tous être cool et sympa, et qu’aucune épreuve, aussi dure soit-elle, n’est définitive et insurmontable pour peu que l’on cherche ailleurs. Cette théorie est visible de manière assez flagrante dans bon nombre d’œuvres antiques et reste perceptible même dans celles qui furent ultérieures à cette période.(Notez que cette formule n’est pas si éloignée de mon exemple en début d’article.)
 
Mais revenons à Campbell, son livre est publié en 1949 et plusieurs années plus tard, dans les années 70, connaît un succès non-négligeable pour un jeune inconnu  voulant percer dans le cinéma. Notre bonhomme lit le livre et décide d’en croire le contenu. Et puis bon, autant appliquer ça sur le scénario de son premier film, au mieux c’est le jackpot, au pire, c’est table remise.
 
L’histoire dit qu’il s’appelait George Lucas, son premier film La guerre des étoiles. La suite, vous la connaissez.
 
Véritable blockbuster de son époque, Star Wars excita tous les scénaristes, qui décidèrent de pomper la source de son histoire. Tous les grands studios décortiquèrent le livre et le firent ingurgiter de force à leurs stagiaires en charge des scénarios.
 
Malheureusement, ils avaient déjà un temps de retard. Une entreprise de l’époque maîtrisait déjà parfaitement le sujet et ce, depuis belle lurette.
 
Cette entreprise s’appelait Disney, et ses histoires vous les connaissez.
 
Hollywood deviendra alors une gigantesque usine à scénario préfabriqué, les blockbusters cités au début de l’article le prouvant. Si Disney possédait déjà le monopole du scénario express, désormais la maladie s’étendra jusqu’à gangrener tous les producteurs ne voulant pas quitter leur zone de confort pour faire un film sans risque.
 
 
III) Le scénario Snyder
 
 
Par la suite, un homme dénommé Snyder lira lui aussi le livre de Campbell, mais lui décidera de l’approfondir. Il prendra le livre de son prédécesseur, l’analysera, le condensera, le synthétisera et publier le résultat dans les années 2000.
 
Ce bouquin nous apprend comme faire un scénario de maxi-blockbuster en 15 étapes (on parle donc de film mais je vais transposer la méthode sur des fictions), que voici :
 
1) L’ouverture --- Cela concerne souvent les premier paragraphes d’une fiction, voire le premier chapitre entier. Le but sera d’y donner un ton, une ambiance, voire une idée d’univers. Le champ sémantique et lexical doivent être ajustés à la virgule et à la voyelle près.
 
2) La thématique --- Maintenant qu’on a un environnement vague, on y insert une question morale. Le but est de se préparer à l’apprentissage final tout en introduisant tout doucement l’intrigue.
 
3) Le percuteur --- Cette étape a un but, faire ramener à la réalité. On y met souvent le méchant, une injustice ou n’importe quoi qui nous fera déposer les pieds sur terre. C’est l’annonce quasi-officielle du fil rouge.
 
4) L’exposition --- La première « vraie » scène de la fiction. On y présente personnages et lieux. Cette étape posera les dernières briques qui manquaient à l’univers et au contexte. Ce passage sert à introduire le lecteur dans le héros et de s’y identifier, en montrant qu’il est humain. Le méchant arrive alors.
 
5) L’humanité --- Le héros hésite à partir à l’aventure. Tous les vétérans de la littérature savent que c’est un passage très important pour humaniser le personnage principal. L’objectif est de mettre en avant ses doutes.
 
6) Le point de non-retour --- C’est un second percuteur. Le premier visait à nous redéposer sur terre, le second ramène le héros à la réalité. En général, c’est une mort ou toute autre évènement irréversible et terrible qui poussera le personnage à partir à l’aventure. Le fil rouge est officiellement tissé.
 
7) L’intrigue secondaire --- C’est généralement ici que les protagonistes sont introduits. Ils serviront d’aide au personnage principal, tout en mettant en place un scénario parallèle à l’histoire.
 
8) L’attente --- C’est à cette étape que l’on retrouve ce que l’on a pu nous promettre dans le résumé du texte. Les tags deviennent justifiés et il s’agit généralement d’une bataille saupoudrée d’humour et d’action.
 
9) La machination --- Généralement retrouvée à la moitié de l’œuvre, c’est une victoire (temporaire) des gentils. Le plus souvent, un lieutenant du grand méchant est stoppé, poussant ce dernier à intervenir personnellement. Mais dans tous les cas, les enjeux se renforcent, le ton se durcit, bref, la fiction devient sérieuse.
 
10) Le coup dans le dos --- Les gentils étant donnés victorieux, l’atmosphère est censée se détendre, mais le lecteur n’y arrive pourtant pas… Serait-ce un signe ? Les méchants ne seraient-ils pas en train de se liguer pour écraser les protagonistes ? Une grande offensive serait-elle en train de se préparer ?
 
11) Le blitz --- Tandis que leurs vigilance étaient au plus bas, les gentils se font surprendre par les vilains. Les méchants gagnent sur tous les tableaux, débandade des protagonistes. Et surtout, le héros chute.
 
12) Tout est terminé --- Le héros est aux portes de la mort, on n’espère plus rien pour lui. Une sorte de fin acide semble se profiler tandis que le personnage principal se résigne à mourir.
 
13) Le come-back --- Grâce à ce qu’il a appris depuis le début, le héros se reprend en main. Ses compagnons lui prêtent main-forte et lui prodiguent conseils et assistance. L’intrigue secondaire rejoint la principale, décuplant les enjeux pour le lecteur et permettant au personnage principal de monter un plan pour sauver la situation.
 
14) Le combat final --- Le méchant est directement affronté. Le héros utilise tous les moyens à sa disposition pour faire chuter son adversaire, les valeurs apprises en cours de route prennent alors tout leur sens. Toute la tension accumulée par le lectorat est alors évacuée par cette victoire inattendue. Le gentil a remonté la pente. C’est la victoire.
 
15) Sensation de déjà-vu --- On se retrouve avec un environnement proche de celui de l’exposition, à la seule différence que l’on peut voir de nets changements opérés par le personnage principal.
 
Voiiilà, ça, c’était la méthode Snyder. Vous pouvez remarquer que c’est tellement bien décrit et schématisé que vous pouvez pondre des dizaines de scénarios à la suite, en changeant juste le type d’univers, les enjeux et les noms.
 
Le procédé en lui-même est très précis et le livre de Snyder va même jusqu’à dire entre quelle et quelle minute d’un film doit se situer telle étape ; en tenant compte de la durée relative de l’œuvre bien sûr. Il s’agit donc d’une véritable colonne vertébrale préconçue pour pouvoir être exploité par quasiment n’importe quel scénario, intrigue ou univers.
 
 IV) L’exemple avec le Dernier Sortilège d’Acylius (Spoil)
 
 
Histoire de prouver mes dires j’ai décidé de charcuter une œuvre quelconque et de montrer l’influence des idées de Campbell et Snyder. J’aurais pu désigner un blockbuster mais cela aurait eu autant d’intérêt que de désigner un poisson pour dire « je pense et suis quasiment sûr qu’il a des branchies ».
 
On prendra donc comme exemple un texte issu de ce ficdom, ayant eu un minimum de succès et venant d’un auteur qui s’est fait une place dans la communauté brony. Fort heureusement il se trouve un auteur que j’apprécie et dont j’ai aimé lire une histoire il y a quelques années qui remplit toutes ces conditions.
 
Je vais donc m’attaquer à Acylius et à son Dernier Sortilège.
 
 
 
1) L’ouverture --- Les trois premiers paragraphes du chapitre 0, tout simplement.
 
2) La thématique --- Le moment de l’expérience (chapitre 0 encore), qui nous fait éprouver beaucoup d’empathie pour le pauvre cobaye.
 
3) Le percuteur --- Ici, il s’agit de la découverte de l’identité du prisonnier, toujours au chapitre 0.
 
4) L’exposition --- Le chapitre 1, qui nous situe dans l’espace et dans le temps, par rapport au show.
 
5) L’humanité --- De nouveau durant le premier chapitre, Twilight est dans la cuisine de Canterlot et confie qu’elle s’inquiète pour le voyage et sa mission.
 
6) Le point de non-retour --- Pour cette fiction, deux points de non-retour peuvent être trouvés. Le premier pendant la découverte des dirigeables (chapitre 4), le second lors de la capture de Twilight par l’Ibex Namar (chapitre 5).
 
7) L’intrigue secondaire --- Petite exception ici, car le docteur Ulrich n’apparaît qu’au chapitre 6, donc après la justification des tags durant le chapitre 5.
 
8) L’attente --- Le chapitre 5, où l’Ibex Namar dévoile son plan d’invasion, correspond parfaitement à une justification des tags de l’histoire. Le lecteur quant à lui, a sa guerre servie sur un plateau d’argent.
 
9) La machination --- Au chapitre 6, le docteur Ulrich désobéit aux ordres et donne à Twilight la clé de sa cellule. Le docteur semble rongé par le remord et l’alicorne tient peut-être le moyen d’étouffer la guerre dans l’œuf, en s’échappant de la prison.
 
10) Le [...]
 
Bref, mon objectif n’était pas de vous spoiler l’intégralité de cette fiction mais seulement de vous prouver qu’elle suit malgré elle le shéma élaboré par Snyder. J’avoue avoir eu la flemme de relire en intégralité tout le texte d’Acylius, mais pense d’un autre côté que j’en ai assez montré pour illustrer mon raisonnement.
 
D’ailleurs si vous émettez encore des réserves quant à mes idées je vous invite à essayer de retrouver les 15 points cités plus haut dans une œuvre quelconque ayant eu un minimum de succès. 
 
 
 V) L’utilité de cette méthode
 
 
Alors certes, cette méthode a du négatif. Elle reste avant tout un outil servant à simplifier l’écriture des scénarios et est le plus souvent utilisée comme raccourci d’écriture par pure paresse. Mais rappelez-vous qu’il s’agit avant tout d’un outil, à vous de bien le manier et le résultat ne peut qu’être bon. Bien utilisée, la formule élaborée par Snyder sera bien plus qu’un squelette préconçu soutenant un scénario bancal, elle sera une manière de faciliter votre écriture tout en garantissant une certaine portée à votre histoire.
 
Les récits ayant traversé les époques pour nous parvenir et nous touchant toujours autant ne sont pas un hasard. De l’épopée du roi Arthur à la quête des Skywalker en passant par le panache de Cyrano, toutes ces histoires intemporelles et universelles ont en commun une force transmise par leur intrigue et ce qui en découle.  Ce qui les rapproche ? L’appel de l’aventure, l’apprentissage, la confrontation… des points communs je pourrais en citer d’autres. Ce qu’il faut retenir de toutes ces œuvres c’est que des millénaires de récits divers et variés ont ancré dans notre subconscient une certaine « idée » de comment doit se dérouler une histoire.
 
Campbell et par la suite Snyder furent donc les visionnaires qui permirent à tous d’appréhender ce concept. Pour le meilleur et pour le pire.
 
Pour eux ayant lu/vu Watchmen et cet article, vous remarquerez que ce comics s’insère dans la technique Snyder tout en gardant ses propres particularités. Et ça, c’est un excellent usage de la méthode, l’approfondir.
 
En vérité il n’y a pas de bonne ou de mauvaise méthode d’écrire un scénario, mais celle de Snyder se résume simplement à un raccourci. À vous de décider si prendre ce raccourci vous mène quelque part.
 
Et c’est sur une citation résumant tout mon article que je vous laisse.
 
            « Le secret de l’originalité est de savoir cacher ses sources. »
            Albert Einstein
 
 
Tendrement vôtre, Blackhoof.

Raxacoricofallapatorius 22 372

Les chevaux existent-ils dans MLP ?

Bonsoir.
Bonsoir. ( je suis à court d'idées ).

 
BREF.
 
 
Ceci est probablement le débat le plus intéressant de l'univers.
Vraiment.
 
 
Est-ce que les chevaux existent dans My Little Pony ? Pour moi, oui.
Je vais vous expliquer pourquoi ( d'après moi hein ) :
 
Je vais utiliser comme exemple un poney qu'on connait tous; La grande et puissante Celestia !
 

 
1- Mon premier point va se baser sur le fait que Celestia soit une alicorne : 
Une alicorne, c'est quoi ? Je suppose que tout le monde est d'accord sur le fait que c'est un "poney" avec des ailes et une corne. Mais si c'était bien plus que ça ? Si les alicornes étaient des pégases et des licornes évolués ? Et... Des poneys terrestres évolués ! 
Je crois fort en cette théorie de "l'évolution". 
Licorne = Pouvoirs magiques -> Alicorne = Pouvoir OVERPETE OH MA GAD !
Pégase = Voltigeurs -> Alicorne = Très Très bon voltigeurs. 
Terrestre = Bah heu... La force je crois ? -> Alicorne = ¯\_(?)_/¯ On en sait rien !

 
Pour ce qui est du fait que je pense que les alicornes sont de très bons voltigeurs,
c'est car Twilight a quand même fait quelque chose de similaire à un sonic rainboom !
(pas contre Tirek, c'était à un autre moment).

 
Ducoup, les terrestres, est-ce que leur "évolution" alicorne ça ne serait pas de devenir... DES CHEVAUX ?! Je pense que si.
Mais pas d'un coup d'un seul, nan, au fur et à mesure ! Celestia, qui est là depuis longtemps, est devenue une jument ( pas une ponette ), Luna est bientôt une jument aussi, Cadence est en cours de "transformation" et Twi', qui est une alicorne depuis peu, est toujours une ponette.
Pour ceux qui n'auraient pas compris mon "classement", je l'ai fait par rapport à la taille de ces damoiselles. 
 
2- Mon deuxième point... Eh bah j'en ai pas. 

Sur ce, je vous laisse débattre dans les commentaires !
 
 

stronger 6 200

Memories, c'est quoi ?!

Memories, c’est quoi ? Timeline expliquée et Histoire détaillée (Spoilers)
 
I] La genèse :
Memories est une saga composée de trois tomes biens précis ainsi que de ces séquelles et pré-quelles. Plusieurs univers aux cadres et aux thèmes différents sont mis en œuvre pour former les trois principaux tomes de la série. Cependant, cette série existe d’abord de manière fractionnée avec l’insertion des tous les premiers univers originaux dans l’histoire qui se situent tous dans un multivers commun. Les points communs spatio-temporels ainsi que les références et divers personnages qui peuvent se retrouver d’une histoire à l’autre rendent cet univers commun très homogène.
Les premières histoires rendant tout le déroulement de Memories envisageable sont : (classées par ordre de création)
-The prisoners (Science-fiction) -Ildiyana (Heroic-fantasy) -Fantastic magic circus (Fantastique) -The academy (Steampunk)
Ces quatre récits permettent d’introduire quelques éléments essentiels présents dans toute la saga. L’univers où plutôt le multivers se compose de divers mondes accessibles par divers moyen. Ces mondes se situent dans deux domaines bien distincts, très utiles pour également faire le tri des mondes inspirés des univers d’autres auteurs et créateurs qui pourraient apparaître dans la saga.
Ces deux domaines sont le Mistgard* et le Midgard* : Remarque : Il est également un autre domaine, le Dreamgard, faisant surtout office de lien spirituel et onirique entre les différents mondes. *Le Mistgard est un monde de magie, ou cette dernière, très présente, supplante toute forme de science et de technologie, l’empêchant de se développer ou bien seulement très lentement. *Le Midgard, à l’inverse est le type de monde scientifiquement avancé ou la magie, quasiment inexistante laisse place aux innovations et aux avancés techniques très rapidement.
Cela est aussi un des nombreux exemples de la manière dont Memories appréhende la majeure partie de ces thèmes : La binarité ; très présente dans toutes les histoires, permet d’avoir des bases assez simples mais efficace dans la compréhension de l’histoire mais aussi dans sa construction. Principalement, on pourra trouver les rapports : Lumière/Ténèbres. Magie/Science. Midgard/Mistgard. Elus/Néfastes. Rêves/Cauchemars. Le Temps/L’espace. L’équilibre/Le chaos. Le cœur (âme)/Le corps. Le Destin/L’aléatoire.
Chaque aspect se retrouve partout dans la saga toute entière et à permis de bâtir une chronologie claire et précise.
 
II] La Timeline :
La chronologie se compose donc de plusieurs éléments distincts mais tous liés d’une façon où d’une autre.
A) Les pré-quelles : Afin d’ériger la saga massive qu’est maintenant Memories, ont été créées quatre premières histoires originales possédant elles mêmes leurs fondement. Ainsi, avant tout entrée définitive dans les séries principales, les personnages de ces dernières ont eux droit à leurs one-shot, mettant en scène, une série de background permettant surtout d’étendre Memories à son passé le plus éloigné. Voici la liste (actuellement encore incomplète) :
-One year to escape : Rapport (Memories I) : Plus particulièrement, Léo Pharel. -Le Pistolero : Rapport (Memories III) : Plus particulièrement, Hayden Skatt. -Two Hearts : Rapport (Memories II) : Plus particulièrement, Axel. -December : Rapport (Memories I) : Plus particulièrement, Le Professeur/First. -Le grand méchant loup : Rapport (Memories I) : Plus particulièrement, Wolf. -Toute la justice : Rapport (The prisoners) : Plus particulièrement, Marke T.Bone/Fred Free/Yann Roy/Rob Launcher/Arthur Chrome/Clara Blade/sylvester Gunn. -Le rongeur et l’oiseau de proie : Rapport (Memories I) : Plus particulièrement, Cécile. Zimmerman/Karl Hans. -Le combat d’une immortelle : Rapport (Memories I) : Plus particulièrement, Cécilia Crystalia. -L’aveugle d’argent : Rapport (The prisoners) : Plus particulièrement, Psye. -Le renégat : Rapport (The prisoners) : Plus particulièrement, Midnight. -Biohazard : Rapport (My little pony FIM ; histoire originale) : plus particulièrement, Plague. -Comprendre : Rapport (Ildiyana) : Plus particulièrement, Le mage noir. -Le pouvoir des ténèbres : Rapport (The prisoners) : Plus particulièrement, Oméga. -Ambition : Rapport (Memories I) : Plus particulièrement, William Black/Rebecca Black. -Les traces de son père : Rapport (The prisoners) : Plus particulièrement, Warren Krauser. -Toxines et corps cadavériques : Rapport (Ildiyana) : Plus particulièrement, Gried. -La sorcière des marais : Rapport (Ildiyana) : Plus particulièrement, Oxidiar. -Fais de beaux cauchemars : Rapport (Fantastic Magic Circus) : Plus particulièrement, Joker.
 B) Chronologie détaillée : En ne comptabilisant pas les histoires d’auteurs ayant rejoint le multivers de Memories, il est quatres histoires qui débutent cette grande saga.
*The prisoners : Un monde futuriste dans lequel un homme cyborg, Oméga se permet de faire des recherches biologiques sur les détenus de la prison spatiale dont il est le directeur, White Land.
*Ildiyana : Un monde de magie, de créatures fantastiques et de forces divines puissantes. Le jeune prince blanc, Lex Draconice doit être couronnée roi mais son frère jumeau, Le prince noir, Zephyr Draconice, jugeant cela illégitime réunit une armée à travers le continent afin de lui déclarer la guerre.
*Fantastic Magic Circus : La terre, XXIe siècle, une troupe de cirque mondialement célèbre est établi à Paris depuis un certains temps. Un jour, ils recrutent un nouveaux membre, un mystérieux jeune homme appelé Teck. Ce dernier se rendra compte de ce qui rend cette troupe réellement magique et apprendra à leurs côtés, ses véritables origines et devra choisir un camp dans la batailles qui opposera les cauchemars aux humains.
*Memories I : Dawn Of A New Day : Léo Pharel, un jeune homme de 18ans revient d’un vortex spatio-temporel, gravement meurtri par ce qu’il à vécu dans l’endroit où il avait atterrit, amnésique et étant au passage devenu un cyborg. Avec l’aide d’un groupe d’individus, les élus, dont il fait lui-même partie, il va devoir retrouver et arrêter le danger que représentent les êtres néfastes et restaurer les bribes de son passé.
Note : Les êtres élus et néfastes sont, dans le multivers de Memories, à l’origine de nombreux impacts, plus ou moins importants à travers les mondes.
 
Schématiquement parlant :
Légende : Un numéro représente un événement important de la chronologie, si un numéro apparait en double, c’est que deux événements se produisent environ en même temps dans la timeline d’une histoire. Ne vous dévoilez pas les Spoilers si vous comptez où êtes en train de suivre la saga !
Memories I : Dawn of a new day : Les élus contre les néfastes et le début des aventures de léo. Evénements détaillés : / !\ Spoilers.} {1. Retour de Léo : être élu numéro {2. Méfaits des néfastes : Créations des trois frères, ouvertures de vortex.} {3. Rassemblement des élus : Les néfastes sont presque tous neutralisés.} {4. Different Worlds : Léo découvre Equestria.} {5. Le monde endormi : Rencontre de Ardyason et de Achéros.} {6. Un paradoxe est créé : First est banni et Léo paradoxal est tué.} {8. L’ombre et le cyborg : Shadow et Léo font battre Schyler Kiss en retraite.} {9. Le dernier être néfaste : Kiss est vaincu. Tous les êtres néfastes sont neutralisés.}
My little pony FIM : Saison 1 à 4, Le prince des ténèbres, Different worlds et Le monde endormi. Evénements détaillés : / !\ Spoilers. {1. Nightmare Moon est vaincue : la paix est restaurée, découverte des éléments d’harmonie.} {2. Discord est vaincu après son retour.} {3. Retour de sombra, Twilight devient une princesse peu après.} {4. Arrivée de Léo, Le Professeur, Eric et First en Equestria.} {5. Le monde endormi : Un cauchemar puissant, le marchand de sable, est vaincu.} {6. Défaite de Tirek : Découverte de la carte.} {7. Tentative de coup d’état raté de Shadow.} Equestria Girls :  Film 1 à 2 et Le prince des ténèbres. Evénements détaillés : / !\ Spoilers. {3. EQ girls 1 : Découverte du monde des humains grâce au miroir : Retour de Sunset Shimmer.} {4. EQ girls 2 : Attaque des sirènes.{ {7. Le prince des ténèbres : Arrivée de Shadow dans les mondes des humains.}
 
***
Une fois tous ces événements passés, le Tome II prend place entièrement suivi du tome III.

Memories II : Be A Part Of The Legend : L’être élu, seigneur du temps.

     (Transition) 12. Memories : Our Darkest Days : Les forces des ténèbres grandissent.

Memories III : An End Once And For all : Les ténèbres règnent, la guerre des mondes est imminente.

 
FIN
 
III] Les personnages et les mondes.
La liste étant assez grande, voici un lien où est éditée séparément la liste la plus récente des OCs et personnages de cross-over, faisant partie de Memories et son univers étendu.
SPOILER ALERT.
http://rob-launcher.deviantart.com/journal/LogBook-first-part-Journal-de-bord-Updated-594484688
Memories met donc à profit le fait de pouvoir voyager à travers les mondes et le temps pour justifier certains mondes et personnages.
 
IV] Remerciements et Fans Arts.
Si Memories est ce qu’il est aujourd’hui, c’est grâce aux personnes qui m’ont soutenus et celles qui m’ont aidés. La Saga est actuellement toujours en cours d’écriture. C’est une aventure qui me tient à cœur depuis mes 14ans, et qui pris bien plus d’importance à mesure que j’y incluais des univers, dont MLP lorsqu’il arriva en France.
Merci à mes amis Shadow, Ardyason et Achéros.
A Loryna Rogliano.
A Bronie pour m’avoir gifler avec les bons pavés.
Au staff du site et à vous :
Ceux qui soutiennent le projet.
 
Maintenant, voici un petit bonus de ma part avec tous les Fans Arts réalisés par des amis, des proches ou des personnes appréciant simplement Memories ^^ (Je recherche d’ailleurs une personne capable de dessiner, poneys, humains, animaux, paysages pour Memories : Si vous êtes intéressés, je vous lèche les pieds !)
        Un magnifique Professeur de BronyF                              Un beau Léo de BronyF           Une Cécilia faite maison sur l’éditeur d’OC                Le Professeur, s’il était un Poney,                                                                                                    ce qu’il ne veut surtout pas ^^      Un Chibi Professeur par mes soins.
                                          
    Shadow Heart dans toute sa splendeur de Elena         Axel de Elena          Alita volant un baiser au                                                              Professeur de Elena         Les Trois frères par Cristaltiger
                      
 
 
 
 
 
 

Nouveau message privé