Toutes les publications

Inobi 3 109

[challenge] ET SI - Quatrième opus - Celestia II, le retour

Bonjour,
Bon, je sais que mon prochain chapitre est en retard, et que je devrais me concentrer dessus, mais ça avance en parallèle, faut pas s'inquiéter. De toute façon, nous ne sommes pas là pour parler de ma fiction, mais plutôt des fictions que vous allez écrire, si vous le souhaitez, dans le cadre de ce challenge.
Et oui, j'ai encore plein de "et si" dans ma tête, et je viens vous mettre au défis de réaliser une fiction sur l'un des thèmes que j'ai en réserve. Donc aujourd'hui, sans vous faire plus attendre, je vous invite à écrire sur ce thème :
Et si Celestia devenait méchante.
Bon, c'est un thème qui est déjà abordé dans certaines fictions, mais ça fait rien. Cependant quelques précisions et contraintes:

L'action doit prendre place pendant ou après la saison 7.
Zecora doit être mentionné, mais doit être morte avant le début de la fiction.
Le gore et le sexe sont autorisé, mais il faudra le précisé avant la remise de la fiction.
La fiction doit faire un minimum de 1 500 mots, et moins de 10 000.

Voilà, c'est à peu près tout.
Vous devrez me rendre la fiction au format Google Doc de préférence, et ce avant le dimanche 15 octobre, 23h59.
Comme d'habitude, jury de plusieurs personnes, classement complet et critique de chaque fiction. Pour le lot... on verra.
Sur ce, à vos plumes/claviers.

Wellen 1 108

Résultat challenge "On est pas le centre du monde."

Voilà les résultats du challenge. Cette semaine, la moitié des participants a rendu ses textes et le reste est probablement dans un coma éthylique quelque part.
Bref.
Donc, je rappel les règles : Quatre jours pour écrire les conséquences d’un épisode, ici, Viva Las Pegasus, un nombre de mot minimum de 1300, gore et sexe autorisé.
Sans plus attendre, voici la première des fictions.
 
"Le Projet Gladmane" d’Inobi.
Si vous voulez lire le texte sans vous faire spoiler, faites le avant de lire la critique.
Donc, dans ce texte de 1400 mots, retrouve Gladmane qui tente de se refaire après s’être fait botter les fesses par les frères Flim et Flam. Son projet ? Un parc d’attraction sur le thème des Princesses à Canterlot. Sa difficulté ? Convaincre ses investisseurs potentiels, et en particulier Impossibly Rich, la plus riche et la plus tordue des juments d’affaires.
Ce one shot est bien fait, il n’y a presque rien à redire dessus. Quelques petits bémols cependant :
Premièrement, Gladmane a totalement ravalé sa fierté et son talent d’homme d’affaire. Il ressemble plus à un petit nouveau dans l’industrie qu’à l’ex chef de la plus grande citée de jeux d’argents au monde, retord et sournois.
Impossibly Rich est bien introduite et on le sait tout de suite, c’est elle qui mène les autres à la baguette. Cependant, la partie où elle ordonne à une femme d’affaire d’aller lui faire un café noir avec deux sucres est un peu trop à mes yeux. Après, c’est relatif.
Ce sont à peu près les seuls défauts que j’ai trouvé, mis à part la fin. Fancy Pants semble être un poid important de la décision, alors que ses méthodes semblent différer totalement d’Impossibly Rich. Cette dernière lui laisse carte blanche sur la gestion du parc alors qu’elle vient d’insister pour que Gladmane gère le parc comme il l’avait fait à Las Pegasus, ce qui déplaisait évidemment à Fancy Pants. Bref, un pinaillage de scénario, mais cette fin me semblait étrange.
Je donnerai une note de 7/10 a cette fiction. Malgré une fin tarabiscotée et un Glademane assez mou, ce one shot se lit facilement et nous fait passer un bon moment.

"New Pegasus" d’Appledreamer.
Comme pour la fiction précédente, si vous ne voulez pas vous faire spoiler, lisez la critique après la fiction.
Nous avons ici une idée très intéressante : Mélanger Fallout New Vegas, Fallout Equestria et l’épisode. Ce sont tous des univers qui me plaisent beaucoup, et donc je vais être pinailleur dessus. Comme, très pinailleur.
Pour le pitch de base, on a Trixie qui s’en va à Las Pegasus pendant qu’elle réfléchit à ce qu’elle sait de la citée.
On a donc une adaptation de Fallout : New Vegas, où la citée de New Vegas ( Las Vegas après l’apocalypse nucléaire ) est gérée par des robots de défenses nommés protectrons, ici “protect-poney”. Les frères Flim et Flam ont lancés une nouvelle ère de la robotique, de la technologie laser et de la Flimflamnologie, ou la technologie magique. Le problème étant que des bandes de bandits s’étaient formés, ce qui forçait les gens à se défendre avec leurs propres armes lasers.
Et c’est là le problème principale de cette fiction : On y fait mention à quelques reprise des Ministères de Fallout Equestria, mais on dit aussi que la patronne du Ministère de la magie est une princesse, ce qui n’est pas le cas dans la fic originale. La technologie laser apparait de nul part, et les poneys sembles habitués à tuer des raiders. Les ministères existent, mais
la guerre n’est pas encore présente.
En fait, le gros problème de cette fiction est qu’elle se base sur des références. Si vous ne les avez pas, ça passe moyen, mais quand vous les avez, vous remarquez toutes les incohérences. Je n’en ai dit que quelques unes, mais je n’en ai pas couvert la moitié.
Mis à part ça, la première personne est maîtrisée correctement et le caractère de Trixie est bien fait, avec quelques touches d’humour par ci par là.
Je donnerai un 5/10. La première personne est bien maîtrisée, mais les incohérences scénaristique alors que la fiction se veut à référence est franchement dommage. Pourtant, les idées sont là et sont bonnes, mais elles sont mal développées.
 
Inobi remporte ce challenge avec son Projet Glademane.

GeekWriter 3 176

Résultat du quatrième défi sadique !

Et bien et bien ! Nous sommes quatre ! Bravo a tout ceux qui ont rendu quelque chose !
 
Et sans plus attendre, démarrons donc les avis et les critiques, comme d'habitude, j'ouvre le bal :
Renaissance
De Geek WriterTout d'abord, presque tout le monde m'a sans doute dépassé au niveau compétence, que ce soit au niveau de la qualité que de la quantité. Certainement que je ne suis pas très bonne pour me mettre moi même en scène ? Ou bien que je suis vraiment pas doué pour m'analyser ? Je me rend compte que j'exprime pas mal de mes angoisses aussi dans cette fiction. J'ai l'impression de mettre en lumière aux yeux de tous ce que je m'imagine parfois, dans ma tête, quand je m'enferme dans ma coquille des heures durant sous mon plaid, sans bouger, quand j'ai été obligé à supporter trop de gens, trop de bruits, que mon univers IRL est chamboulé ou quoi que ce soit. Mais pour une fois, je suis assez fière de ce que j'ai fait, juste pour avoir réussit à les mettre sur papier. Un truc à garder pour mes psys très certainement.Auron :Auron m'a donné un petit quelque chose, ne pouvant pas le terminer.Cependant, je suis tout simplement incapable de te dire quoi que ce soit, deux pages, c'est bien trop peu pour que j'en décrypte quelque chose, et il n'y a pas encore de quoi saisir le propos et etc. Mais je te salue tout de même pour l'effort, cependant, je ne mettrai pas ton texte, ce serait dommage que d'autres personnes se fassent un avis à partir de presque rien sur ton travail. J'espère que tu poursuivra l'effort et que tu terminera ton histoire, ou la réécrira. Toutes mes pensés t'accompagnent.Défi HIE et en Self Insertde ShamanchienShamanchien partage certaines de mes idées sur la façon d'amener un HIE, et j'apprécie donc. D'autant plus que l'histoire est intéressante et que l'intrigue, même classique, est bien amené. Comme la plupart des participants, ton personnage à conscient de ce qui se passe, et c'est donc l'occasion de mettre un petit kick dans les codes du self insert. Cependant, je pense que tu te doute d'une chose : il n'y a pas de HIE dans ton histoire ! En effet, ton propre avatar est transformé en poney, et il n'y a pas d'humains, donc, tu es hélas Hors Sujet, et tu ne peux remporter la victoire.
Mais sache que tu es en bonne voie pour écrire des histoires, et que tu prouve que le Self Insert peut être très intéressant. Tu prouve même que le self insert n'est pas forcément mauvais, ce qui est formidable. Bravo à toi.Juste un point cependant, dans ton MP, tu as tenu à me donner les tags de ta fictions et les personnages clefs. Je ne sais pas pourquoi tu as fait cela, sachant que je ne les demandais pas, mais je ne m'autorise pas à poster les fictions des autres à mon nom et dans une moindre mesure, le système de tag présent sur les sites de fanfiction poney me casent les pieds même si je comprend pourquoi les gens les utilisent.Je préfère nettement avoir la surprise de ce que je vais lire ! Surtout que les tags ont tendance à ne pas seulement nous spolier, ils conditionnent subtilement notre esprit à ce que l'on va lire. Et ça, c'est pas toujours intéressant, surtout si on veut créer la surprise au cours de l'histoire en changeant de registre.
Nouveau départDe InobiLà aussi, Inobi partage certaines de mes idées : le fait qu’atterrir à Equestria serait une renaissance et une façon de vivre notre vie d'avant. Tu partage beaucoup de tes souffrances et de tes solutions fantaisistes dans ton histoire (d'ailleurs, les nanomachines qui te changent de sexe, je dis shut up & take my money), ce qui a peut être été très difficile pour toi ? A moins que ce ne soit exutoire ? Un gros contexte de science fiction aussi, qui est bien amener, ton histoire pouvant servir d'introduction à une fanfiction bien plus grande, plus complexe, et plus épique encore, une sorte de Mass Effect chez les poneys.Et pourtant, il y a quelques remplissages, mais tu remplit parfaitement les critères demandés, tu es dedans et il y a du HIE....In extremis...Oui parce que toute ton histoire se passe dans le vaisseau spatial, et tu n'arrive finalement à Equestria qu'à la toute fin, quasiment dans le dernier paragraphe, petit filou. J'imagine que c'est par maladresse, car je me doute que tu maîtrise très bien les histoires dans ce pays fictif. Néanmoins, il y a des humains à Equestria, donc, le défi est respecté, et je ne te pénaliserai pas pour cela. Mais les risques pris sont minimes, et comme presque d'autres participants ont pris plus de risques à ce niveau, tu ne peux remporter la victoire, même si tu es sans doute l'un des meilleurs sur ce défi ! Bravo à toi aussi !Le VisiteurDe BroNieLà aussi, on en profite pour faire sa petite introspective, et le HIE est très bien amené avec le classique "C'est un accident scientifique bizarre". Tu as décidé de jouer non pas sur ta psyché, mais sur ce que l'on pense que tu es, ce qui est d'autant plus intéressant, car tu exprime aussi une volonté que ça change au travers des personnages poneys. Tu critique les codes du HIE et du Self Insert tout en jouant allégrement dessus, avec le personnage mal embouché qui se fait pourtant ami avec tout le monde, qui emballe presque une princesse, et qui a des pouvoirs immenses à partir de trois fois rien. Pouvoir très intéressant mine de rien, car tu le contrebalance avec des limites très clairs et très bien délimité. Là encore, tu pourrais te servir de cela comme une base pour faire quelque chose de beaucoup plus grand et intéressant.
Tout n'est pas sans défaut, même s'il n'y a pas de meublage, certains passages sont un peu plus long et ta vision du personnage (et donc, de toi même) affecte un peu trop l'univers dans lequel tu te trouve : tu avoue ne pas aimer Applejack et Rarity est l'une de tes préférés ? Applejack ne servira donc à rien du tout et Rarity fera tout de même des vêtements à Bro.Ce qui nous amène au principal défaut de ta fiction : Tu critique un peu le Gary/mary su... Pour au final le faire ! Sachant que le Gary su est un personnage qui n'est pas seulement puissant, c'est un personnage qui plie l'univers afin que tout lui réussisse. Il ne franchit pas les obstacles, ce sont les obstacles qui se courbent sous lui pour le laisser passer et tout le monde va l'applaudir.Et c'est le cas ici ! Bro maltraite Rainbow Dash et Luna et se montre particulièrement odieux, faisant preuve d'aucun tact durant tout son séjour. Et pourtant, on vient quand même lui dire au revoir, on lui fait des vêtements et Célestia lui serrera la main avec son aile avant de rougir ! Bon sang, Bro a certainement maltraité la Princesse de la nuit de manière dégoutante, et Célestia n'en tirerait pas trop rigueur ?Le problème ici, c'est que tu soulève le problème d'un côté, mais tu ne vas pas assez loin pour que ce soit accepté dans ton histoire. Bro plie l'univers dans lequel il arrive, et en devient du coup un mauvais Gary Su (car, si, il y en a des bons), car les personnages ne se rendent compte de rien et il ne fait lui même aucune critique là dessus.Donc du coup ? Qui a gagné ?Et bien, ce sera BroNie.Inobi aurait pu gagner, mais ne remplit les conditions qu'infimement.Shamanchien est Hors Sujet.La règle dit cependant que la fiction de BroNie doit être satisfaisante pour qu'il remporte les jeux, et très franchement, elle l'est beaucoup ! J'ai aimé lire ton histoire, sans aucun doute, et ce malgré les défauts que j'ai soulevé. Tu prouves que l'on peut faire du bon HIE et du bon Self Insert. Tu mérite donc la victoire.Je tiens cependant à féliciter tout les autres ! Ce défi n'était vraiment pas facile, moi même, je sens que j'ai échoué quelque part, ou en tout cas, je suis l'une des plus mauvaise. J'ai encore beaucoup à apprendre, tout comme vous. Je vous dit à la prochaine fois où on cassera d'autres conventions ! Si vous le voulez bien !

Wellen 9 210

[Challenge] On est pas le centre du monde.

Heya tout le monde. Ca va faire trois semaines sans nouveau challenge, et vous savez ce que c'est ? C'est inacceptable !
( Enfin, pour ceux qui ont participés au challenge de Geek Writter ça fait moins d'une journée mais PASSONS ! )
Donc mesdames et messieurs, je vous propose un concept de challenge très, très, trèèèès simple. 
"On est pas le centre du monde" est un challenge vous invitant à imaginer les conséquences des épisodes de la série sur les poneys autres que les mane six. Car mince alors, elles sont pas toutes seules en Equestria.
Pour les règles de bases, c'est simple. Vous avez deux jours pour vous inscrire, suite à quoi je donnerai le ou les épisodes dont vous imaginerez les conséquences. Suite à ça, vous aurez quatre jours pour écrire votre fiction. Je suis pas généreux ? Si vous me donnez votre fiction dans les temps, elle sera présente dans l'article des résultats avec une critique de la part de votre serviteur et un classement. Si vous ne m'envoyez pas votre fiction à temps, vous aurez aussi une critique dans l'article mais ne serez pas présent dans le classement, car il faut pas exagérer non plus. Les résultats paraîtront dans l'idéal une semaine après la fin du challenge et au grand maximum deux semaines après la fin. 
Mais bon, z'avez tous confiance en moi pour tout faire dans les temps, pas vrais ? PAS VRAIS ?!
Pour ce qui est des trucs à éviter, vous êtes libres à 100%. Cet à dire que vous pouvez faire du sexe comme du gore si vous voulez. Après, comment ce qu'il se passe dans un épisode peut pousser des êtres vivants à s'entretuer et / ou jouer au papa et à la maman, c'est à vous de décider. 
 
Les inscriptions sont maintenant fermées. Voici l'épisode dont vous allez avoir le loisir d'imaginer les conséquences : "Viva Las Pegasus" ou "Vive Las Pégase" en français. Je sais même pas pourquoi je me suis amusé à mettre le titre en français.
Le minimum de mots est de 1300

Inobi 5 269

[challlenge] Résultat - Et si - Edition Twilight Sparkle -

Résultat challenge Et si - Edition Twilight Sparkle -
 
Et donc, voici les résultats de cette nouvelle édition du challenge “Et si”. Nos auteurs ont tenté de rendre l’héroïne de notre dessin animé préféré méchante, et sont partis sur des idées parfois totalement différentes, des fois très proches.
Quand j’ai lancé ce défi, je m’attendais à avoir une Twilight sur un trône de fer, avec une longue robe qui faisait des plans sans queue ni tête pour battre un groupe qui l'empêchait de réaliser son grand dessein de méchante. Bref, la méchante parce qu’être méchante, c’est cool. Un cerveau maléfique un peu idiot comme on voit dans beaucoup de séries pour enfant. Au final, tous les auteurs m’ont surpris, et m’ont montré ce qu’il était possible de faire sur ce sujet.
Certains auteurs débutants ont tenté l’expérience, et je tiens à vraiment les féliciter de ça. Même si leurs fictions ne sont pas parfaites, j’espère qu’elles leur auront appris des choses, et que nos critiques les aideront à s’améliorer.
Mais comme j’aime bien avoir plusieurs avis sur les fictions, j’ai demandé un peu d’aide pour former un jury qui a pour but de conquérir l’univers une fois ce challenge fini. Ce dernier est composé de Ishimaru, l’homme robotique capable de crypter ce qu’il dit à la vitesse de l’éclair et Queen Frost, une femme capable de geler d’un simple regard ses ennemis, à condition qu’elle en ait envie. Tout ce petit groupe sera dirigé par moi-même… on est mal barré.
Bon, je vais maintenant vous laisser découvrir les huit participations que nous avons reçues. Déjà félicitation à Supersonic, Rosycoeur, Duoanimation, LtZip, Zapfire, EphelI, Plénitude et AuRon.
 
Participation de Supersonic : Twilight devient chaotique (2166 mots) https://drive.google.com/file/d/0B-9qfVDafdIfa0U2bkh1aURhR1U/view
 
Critique de Inobi :
Bon, première fiction, et ça se sent.
Déjà, l’un des plus gros problèmes qui ressort de cette fiction, c’est l’obligation absolue d’avoir vu Magic Duel (saison 3 épisode 5, duel magique en français) ne serait-ce que pour comprendre la première partie. Cette dernière est presque une copie carbone de la partie où les amies de Twilight cherchent dans la bibliothèque. Le problème ici vient que l’auteur n’a pas réussi à retranscrire les gags visuels et sonores de l’épisode (Pinkie qui ne peut plus parler, mais qui reste compréhensible).
Cette première partie nous permet aussi de nous rendre compte d’un autre problème majeur de la fiction, la difficulté à se positionner autant dans l’espace que dans le temps. À de nombreux moments dans la fiction, je devais m’arrêter pour me demander où se passait l’action, et surtout qui était présent. Dans le même cadre, certains temps de trajets ou d’action semblent incohérents.
Certains éléments apparaissent ou disparaissent sans vraiment de raison, et m’ont fait me poser des questions. Par exemple, dans la première partie, Pinkie pie ne peut pas parler, mais dès le retour de Twilight, elle a une réplique claire. Or à aucun moment il ne nous est précisé qu’elle retrouve la parole. Il y a aussi le moment où Twilight et Trixie se lancent dans un combat de magie, comme dans l’épisode, sans aucune montée de tension ou d’explication. C’est juste Twilight qui dit qu’elle a dû apprendre des sorts compliqués, et immédiatement c’est le combat, qui se résout en trois lignes, sans aucun panache, et on passe à la suite. Ce genre d’incohérences sont légion, et nuisent beaucoup à l’implication du lecteur dans la fiction.
Je me suis également posé énormément de questions, qui pour la plupart sont restées sans réponse satisfaisante.
Pourquoi Zécora a-t-elle un livre de magie chaotique ? Discord, c’est tout.
Pourquoi Twilight utilise cette magie ? Pour vaincre Trixie.
Pourquoi la princesse Luna ? Parce que Celestia est en congé, qui amène d’ailleurs à une bonne blague de fin qui aurait eu un super effet si le reste de la fiction avait eu une meilleure construction.
Pourquoi Twilight se transforme-t-elle en Draconequus ? Parce que le chaos. Et franchement si ça avait été un truc progressif, je pense que ça m’aurait moins gêné, mais là c’est pouf Twilight Chaotique.
La fin, qui au final semble sous-entendre que sans Twilight tout va bien, me pose de gros problèmes, surtout que ça vient après le moment où Celestia découvre que son ancienne élève vient de se laisser corrompre par le chaos, et qu’elle a été enfermée dans une prison de pierre. Ce moment aurait pu être très développé, amener beaucoup de sentiments de la part de tous les poneys présents, mais là c’est juste survolé, donnant presque l’impression que la “mort” de Twilight est anecdotique, et ne lui fait rien.
En fait, tout le rythme de la fiction est étrange. On passe d’une scène très voir trop détaillé, avec des personnages qui sont là pour être présent, à des moments résumés en trois mots alors que ça mériterait un paragraphe entier.
J’aimerais ajouter qu’une personne n’étant pas complètement dans le fandom risque d’être très rapidement perdue, car utiliser Ahuizotl comme élément de comparaison dans une description requiert que le lecteur ait retenu le nom de cette créature, mais utiliser Screwball peut perdre toute personne n’ayant jamais dépassé les épisodes.
En plus de tous ces problèmes, la fiction souffre aussi de grands problèmes de syntaxe et de grammaire. La fiction passe en permanence du présent au passé, et la concordance des temps n’est jamais respectée. L’auteur confond la conjugaison de la deuxième personne du pluriel de l’impératif présent (vous -ez) et la troisième personne du pluriel de l’imparfait de l’indicatif (ils -aient). Certaines phrases sont bien trop longues, allant jusqu’à 129 mots pour une seule. Il arrive même que des mots manquent dans un phrase, ou pire que des mots soient en trop, rendant la phrase incompréhensible. Certaines phrases sont même des contresens complets, comme les premières paroles de Zécora.
De plus, les dialogues sont écrits de façon étrange, les incises étant toutes en italique, rappelant plus les discussions IRC qu’une vraie oeuvre littéraire. L’utilisation de verbe de dialogue est erratique, certaines répliques étant entourées par le même verbe. Aucune des règles de dialogues, que ce soit française ou anglaise, n’est respectée. J’ai même repéré un mot qui en remplace un autre (ce à la place de ceux) qui change le sens de la phrase.
Je vais passer sur le fait que la fiction est écrite au format paysage, parce que ça pourrait être une volonté artistique de l’auteur.
Malgré tous ces problèmes, la fiction tente quand même de montrer une Twilight prête à tout pour gagner contre Trixie, et qui va se risquer à utiliser une magie au-delà de sa compréhension. Bien que l’on puisse argumenter sur le fait que Twilight utilise un sort directement sur Zecora sans arrière pensé, et que ce serait OOC, mais au final il faut bien que la fiction démarre, et je pense que Twilight S3 en aurait été capable.
Bref, une fiction qui part sur une idée intéressante, mais qui mérite un énorme retravaille, et une relecture plus attentive.
 
Critique de Ishimaru :
 
Il y a beaucoup de problèmes avec cette fiction, je ne vais pas faire de remarque sur l’orthographe, la conjugaison et tout ce qui en découle ça me prendrait trop de temps. Je vais donc prendre l’un des plus gros problèmes de la fiction, si on n’a pas vu l’épisode dont la fiction s’inspire à savoir “Magic Duel” épisode 5 de la saison 3, bah on a aucune réelle mise en contexte de l’histoire, et que l’on ne me dise pas que l'on a déjà tout regardé les épisodes donc on connaît le contexte. Je pense qu'il y a des personnes qui ont dû commencer par la saison 4 sans regarder celle d’avant, et sans doute qu'il y en a qui ne lise que les fictions et ne regarde pas les épisodes, c’est possible.
Pour continuer sur ma lancée, les transitions de Twilight au reste du groupe sont confuses et je trouve qu’il y a de gros problèmes de temporalité ou même d’espace. Les autres membres du mane 6 qui sont inutiles, elle n’apporte rien et n’ont pas plus l’air triste que ça de voir Twilight devenir une draconequus, au passage que fait un livre aussi dangereux chez Zécora ?
Enfin bref, je pourrais parler des heures de tout ce qui ne va pas, à la manière d’un joueur du grenier qui s'énerve sur un jeu, je finirais juste par te dire de retravailler ta fiction, de trouver une personne pour te relire et de lire d’autre fiction pour voir comment on raconte une histoire.
 
Critique de Queen Frost :
 
Points négatifs :
 
Texte mal espacé, faute de grammaire, de conjugaison.
Les phrases ne sont simplement pas françaises.
De plus les changements de lieux et de personnage sont totalement confus, manque de situation et il faudrait penser à sauter des lignes.
De nombreuses répétitions.
Pour l'histoire c'est tout juste une réécriture d'un épisode ni plus ni moins.
Des questions sans réponses et un sérieux manque d'explication claire.
Les personnages n'ont pas de sentiments !
 
Points positifs :
 
Des idées intéressantes, mais mal exploitées.
Thème respecté.
 
Avis personnel :
 
Étant une grande lectrice de fanfictions en tout genre en temps normal après avoir lu les trois premières lignes je ne serais pas allée plus loin, est-ce ta première fiction ?
Est-ce que tu lis des fanfictions et des livres ?
Si c'est non je te le recommande, car c'est le meilleur moyen d'apprendre à écrire et d'avoir de l'avis critique.
Pour les points positifs je suis désolée c'était dur d'en trouver.
Tu as devant toi une marge de progression ce qui est plutôt positif, continue d'écrire même si c'est pour ne pas publier ou pour montrer à d'autres, car tu ne feras que t'améliorer.
 
Participation de Rosycoeur : Les ailes du désespoir (4509 mots) https://docs.google.com/document/d/1kUBrWGqvPSuuF0ru71x5sA2BB9hshhQ6zKKGRRlg_tE/edit
 
Critique de Inobi :
Bon, je vais commencer par les points qui m’ont gênée dans cette fiction, qui au final sont peu nombreux. En fait, le truc que j’apprécie le moins dans cette fiction, c’est l’utilisation de la deuxième personne du singulier, et encore c’est juste personnel. Cependant, je dois admettre que c’est plutôt bien utilisé ici, et rajoute même de l’immersion à la fiction, ainsi qu’un sentiment de fatalité plutôt agréable.
D’ailleurs, en parlant d’immersion, c’est pour moi le gros point fort de cette fiction. Nous sommes au milieu de l’histoire, sans pouvoir agir ou même réagir. Nous n’avons pas vraiment le choix, et même si d’habitude ça me gène, l’ambiance générale me pousse à accepter les actions du personnage sans aucun problème. Nous savons ce qu’il va se passer, le personnage le dit lui-même dès le début de la fiction, et pourtant on essaye de garder un petit espoir de s’en sortir, mais en vain. Le peu d’information qui nous parvient est suffisant pour comprendre une partie de ce qu’il s’est passé, mais sans comprendre vraiment les raisons de cela.
Les motivations de Twilight ne sont jamais vraiment expliquées, en dehors de créer un monde meilleur. On devine des choses, comme le fait qu’elle veuille être vaincu, sans pour autant que ce soit dit explicitement. Cependant, aucun indice sur ce qui a poussé Twilight à devenir une despote sanguinaire n’est vraiment donné, et on arrive même à se demander si elle est elle-même au courant. Ses intentions ont l’air louables, le fait de construire un monde meilleur est noble, mais les moyens qu’elle emploie pour y arriver sont contraires à une certaine éthique, et peuvent clairement être considérés comme mauvais. Cependant, Twilight semble elle-même considérer ses actions comme mauvaises, et je trouve que ça renforce le sentiment de malaise qui ressort de cette fiction.
Zecora, qui semble être l’équivalent d’un bras droit, est bien amenée. Bien qu’elle soit présente depuis le début, il m’a fallu un peu de temps avant de vraiment qu’il s’agissait d’elle. Bien qu’elle reste un peu en retrait, son utilisation est vraiment intéressante, la plaçant comme la seule attache émotionnelle de Twilight. Comme pour Twilight, nous ne connaissons pas vraiment ses motivations, la seule chose que l’on sait d’elle, c’est qu’elle est loyale à l’alicorne. Elle est représentée comme un guerrier qui terrorise les quelques résistants équestriens, et surtout, elle sert à faire le contraste entre Twilight qui est présenté comme d’une apparence banale, et elle qui surprend le protagoniste par sa condition de zèbre.
Si je devais donner un autre point négatif, ce serait le rire de méchante que je trouve vraiment faible, mais l’auteur arrive à le justifier par le biais de Twilight qui dit elle-même qu’elle trouve ça idiot, et qu’elle s’était forcée à le faire sans grande conviction.
Bref, pour moi une fiction parfaitement sortable en l’état, en dehors d’une petite relecture pour enlever les dernières coquilles (j’ai vu un mot doublé, mais rien de vraiment flagrant) et qui bien qu’abordant des thèmes classiques, le fait efficacement.
 
Critique de Ishimaru :
 
Je suis mort, noooon … ah non c’était juste un texte.
Le texte à la 2éme personne était une très bonne approche pour être plongé dans l’ambiance, une ambiance oppressante, malsaine, limite horrifique par moment, et tout ça raconté avec ce “tu”, c’est un combo qui marche très bien, pour moi du moins. Je ne pense pas que tout le monde aimera forcément.
Pour ce qui est de Twilight, ouah, juste ouah, on ressent bien que Zecora est encore la seule personne qui l'empêche encore de sombrer totalement avec juste une phrase et la folie ambiante qui l’habite c’est super, surtout la mystification satanique de Twilight où personne ne connaît son apparence, mais imagine une créature difforme pour le monstre qu’elle est, c’est super, une suite s’il te plait il m’en faut plus.

Critique de Queen Frost :
 
Point négatif:
 
La deuxième personne ne plaira peut-être pas à tout le monde.
 
Point positif:
 
Put**, mais quelle ambiance!
Le personnage à la deuxième personne est très bien écrit.
L’ambiance!!!!!!!
Twilight était juste wow.
Zecora rime bien!
 
Avis personnel:
 
J’ai vraiment adoré cette fiction a titre personnel, la deuxième personne pourra en rebuter certain, mais d’autre s’y plieront et apprécierons l’histoire que tu nous présentes. J’aurais presque envie de demander un deuxième chapitre.

Participation de EphelI : Croisade et Crépuscule (5951 mots) https://docs.google.com/document/d/1QlylygITIsazJryCDY1SifVpI7QCHYWBttBh-UAnlls/edit
 
Critique de Inobi :
Une fiction mettant en avant les dragons, ce qui n’est pas forcément très commun. Leur traitement est plutôt efficace, et l’idée de la guerre est intéressante. Le rythme auquel sont soumises les révélations est bien maîtrisé, même s’il reste quelques points d’ombre, mais qui ne nuisent pas à la compréhension.
Le but de Twilight, bien que clairement défini, reste cependant un peu flou, surtout en ce qui concerne sa réflexion menant à de telles actions, et ses victoires ne nous sont révélées qu’au moment nécessaire. Lors de l’apparition des changelins, j’ai d’abord cru à une arrivée de renfort pour les dragons, mais finalement il s’est révélé que Twilight avait vaincu Chrysalis (snif) et contrôlait les changelins. De même, lors du début de la lettre, je me demandais vraiment si Celestia approuvé les agissements de Twilight, et la fin de la lettre m’a confirmé son exil. L’effet est réussi.
La présence de Zécora est plutôt utile, ne la reléguant pas au rôle de sous-fifre, mais la mettant en avant. Elle m’a même semblée plus importante que les mane5 qui ne sont même pas nommées dans la fiction malgré leur présence. Quand l’une d’elles refuse d’obéir à Twilight, il nous faut même deviner de laquelle il s’agit (Fluttershy, il me semble) et elle se retrouve remplacée par Garde#2657 qui passait dans le coin.
De plus, Twilight semble vraiment froide dans ses réflexions, enlevant tout le côté émotionnel de celle-ci pour se rabattre sur la vision uniquement pratique de ces dernières. Son objectif justifie à lui seul ses actions, et accomplir une action qui serait considérée comme mauvaise pour elle est justifiée par “le bien du plus grand nombre.” Pourtant, on sent que cette réflexion est biaisée, ne serait-ce que parce qu’elle semble plus profiter aux poneys qu’aux autres races. J’ai bien aimé cette Twilight.
De même, la réflexion des changelins sur le fait que l’armée n’a pas de sentiments de joie m’a poussé à me demander si c’était vrai, ou si ce n’était qu’une excuse comme Twilight l’a déduit. C’est pour moi un autre effet bien réussi.
Cependant, la fiction n’est pas exempte de défauts. Certaines phrases sont un peu flou, et j’ai trouvé les dialogues entre Torch et Zecora un peu plus faible, et ce malgré la performance de l’auteur de faire rimer Zecora tout le long de son dialogue qui se trouve être assez long. J’ai aussi trouvé le style un peu maladroit par endroit, mais sans pour autant être mauvais, juste un peu plus faible.
Bref, une excellente fiction, sortable en l’état, que j’ai grandement apprécié.
 
Critique de Ishimaru :
 
C’est une bonne fiction, Twilight qui est passait en mode conquérir le monde pour répandre l’harmonie, est assez bien choisi et elle reste assez cruelle dans ses décisions au point de changer les porteurs d'éléments sans hésitation.
Après, je sais pas quoi ajouter de plus cette fiction ne m’as pas vraiment plus marqué que cela.
 
Critique de Queen Frost :
 
Point négatif :
 
Quelque fautes d'inattention rien de grave.
Il y a quelque passage où ça manque un peu de description, mais je pense que c'était volontaire et cela ne bloque en rien la compréhension de la scène.
Format épisode.
 
Point positif :
 
Très bonne fiction.
Originale.
Format épisode. (certains apprécieront d'autres moins).
 
Avis personnel : Très bonne fiction avec un pitch très bien décrit, des fautes d'inattention pardonnable, car celle-ci on les fait tous sans faire vraiment attention, les personnages sont bien écrits même si je trouve (avis personnel) que le brin de folie de Twilight n'est pas assez appuyé dans la lettre ou alors j'ai trouvé que tu étais un peu maladroit dans ce que tu voulais faire passer. Sinon juste excellent.

Participation de Duoanimation : What happened to you, Twilight ? (2274 mots) https://docs.google.com/document/d/1TQRHjjpqSMa8aM73nhR_DmoVG0nYSpHw6Hid38G7_Ts/edit?usp=sharing
 
Critique de Inobi :
Une ponification du mythe arthurien, pourquoi pas. Après tout, je ne connaissais guère plus que ce qui est raconté dans Kamelott ou Merlin l’enchanteur. Je ne sais pas quelle est la part du mythe original dans la fiction, et à quel point ce dernier a été modifié pour coller à l’univers.
Cette fiction est écrite comme une succession de flashbacks, le début et la fin étant les seuls moments réellement dans le présent. L’idée est intéressante, et est assez souvent exploité en film ou bande dessinée, mais je pense qu’ici ça rend la fiction juste un peu confuse, les sauts temporels étant un peu erratiques, bien que marqués formellement par un trait. Je pense qu’il aurait été plus habile de les lier par la narration. Vu qu’il s’agit d’un mythe, il aurait été possible d’utiliser un conteur comme narrateur, et de faire intervenir un public qui pose des questions, ou alors en changeant l’ordre du texte et en racontant en ordre chronologique, mais cela porterait préjudice à l’effet voulu par l’auteur.
Au niveau de l’univers, j’ai été plutôt choquée de voir une exécution publique comme ouverture d’un festival. Ce genre d’écart violent avec la série permet cependant vite de se positionner le ton du récit, ainsi que l’univers dans lequel on se trouve. Ici, nous sommes dans un monde plus proche du moyen-âge humain que du show. Ce n’est pas un problème en soi, mais ça pourrait gêner un certain nombre de personnes.
De même, changer les parents de certains personnages est un peu étrange, et surtout gâche la surprise d’apprendre que Twilight est la fille de Celestia, le fait que Shining Armor soit présenté comme le fils de l’alicorne solaire poussant le lecteur à faire cette association rapidement.
J’ai aussi eu beaucoup de mal à comprendre pourquoi Twilight est possédée par Sombra au début de la fiction. Ce n’est pas expliqué clairement dans le reste de la fiction, et semble un peu sorti de nulle part. Nul doute que ça doit venir des légendes arthuriennes, mais si on ne les connaît pas, c’est juste un élément étrange sans aucune explication.
De même, les différentes interventions de Sunset semblent rushées, et auraient mérité d'être approfondies. Quand on me dit que Sunset à vaincu la mère de Sweetie Drop, j’aimerais bien savoir comment, pas juste une phrase me l’indiquant. Est-ce que ça a été un combat épique ? Un assassinat ? Là j’ai plus l’impression que ça fait un Deus Ex Machina qu’autre chose.
Ensuite, si Shinning Armor est censé représenter Arthur, je le trouve bien passif, voir inutile dans cette fiction. Il est mentionné deux ou trois fois, et a quelques lignes de dialogue, mais guère plus. Zecora elle à un paragraphe complet, mais toute son implication est passé dans une ellipse narrative. Au moins elle est présente, beaucoup plus que Starlight Glimmer qui est censé être l’allié de Twilight… et qui est mentionné une fois.
J’ai aussi eu du mal à qualifier Twilight de méchante, car au final elle ne fait que s’opposer à Celestia qui lui a menti sur sa naissance (toujours sans aucune explication claire) et qui donne l’impression d’être tyrannique. Je ne dis pas qu’elle aurait fait une bonne reine, juste que j’ai du mal à la classe comme méchante, au mieux elle serait une antagoniste.
Au niveau de grammaire et de la syntaxe, il y a quelques fautes qui devrait disparaître après une bonne relecture, et rien de choquant.
Bref, une fiction qui peut devenir bien avec beaucoup plus de temps, et hors d’un défi.
 
Critique de Ishimaru :
 
Je dois avouer ne pas avoir compris grand-chose à l’histoire, on nage de flash-back en flash-back beaucoup trop vite, l’histoire est beaucoup trop courte et manque de développement sur les motivations de Twilight à vouloir tuer Celestia, pourquoi Sunset est de retour ? Pourquoi Spike est devenu un grand dragon ? Je veux bien que ce soit inspiré des légendes arthuriennes, mais si on pouvait un minimum rester proche du produit d'origine, à savoir l’univers de MLP. Le truc de cette fiction c’est qu’elle est beaucoup trop courte pour ce que ça implique, c’est le principal défaut de cette fiction.
Après pour rester fixe sur les règles de ce défi, Zecora est bien trop vite survolée et la relation qu’elle à eu avec Twilight à peine évoqué. Twilight est méchante, oui , mais on aurait avoir plus de détails sur le pourquoi du comment elle est devenue méchante, parce que ce n’est pas assez développé et c’est dommage.
 
Critique de Queen Frost :
 
Point négatif:
 
Je n’ai pas compris l’histoire…
Les conjugaisons.
Zecora… on la passe trop vite.
 
Point positif:
 
Il y a de l’idée dans ce cross-over.
Manque de description au sujet des sentiments des personnages.

Avis personnel:
 
Bah je n’ai pas saisi l’histoire donc…
 
Participation de AuRon : La chose  (1996 mots) https://docs.google.com/document/d/1ax5DFha3sgqG2pTXkZYK9jTkEYA44rGW_w-_47In8V0/edit?usp=sharing
 
Critique de Inobi :
L’atmosphère de cette fiction est plutôt bien posée, avec de nombreuses bonnes idées. Cependant, elle est un peu confuse par moment. L’action est par moment à la limite du compréhensible, et la séparation entre les bruits externes à la narration et le monologue intérieur du perso est assez étrange.
Pour commencer, le personnage principal, Nightlight (père de Twilight) est assez bien écrit. Il est paniqué depuis le début, et semble avoir des souvenirs erratiques, ce qui peut sembler assez naturel dans sa situation. Cependant, j’ai eu beaucoup de mal à comprendre ce qui lui arrivait, en fait c’est le moment où il est pendu ou en train de se noyer (je suis vraiment incapable de savoir lequel c’est.) Et la fin, où il tire, mais sur qui, sur quoi ?
Ensuite, Zecora ici est relégué au rôle de cadavre qui va donner une ligne de souvenir à Nightlight, mais guère plus. Tout ce que l’on sait, c’est qu’elle porte un bracelet et qu’elle est l’amie de Twilight. Ça reste cohérent avec l’histoire, mais j’aurais aimé qu’elle ait un rôle plus grand.
Pour continuer, Twilight qui est censée être la méchante… ben en fait je suis incapable de l’affirmer. Sa présence dans la fic se limite à la fin, et déjà à ce moment on doute de plein de choses, et elle n’a pas le comportement d’une méchante. J’ai eu l’impression de voir une personne saine d’esprit qui veut aider son père qui est malade, comme possédé par ce champignon alien.
Car oui, cette fiction se veut entourée de mystère, et possède une ambiance à la “The Thing”. Dès le début, l’auteur nous pousse à penser que Nightlight est le dernier à ne pas être contaminé, mais on peut se mettre à en douter, surtout vers la fin de la fiction. Rien n’est clairement dit, et c’est une force de cette fiction.
Enfin, en dehors de quelques fautes de frappe, et des mots doublés / oubliés, rien de vraiment choquant n’est visible. Cependant, ce style alternant bruit extérieur et voix intérieure n’est pas mon préféré, même si je dois admettre que l’auteur s’en sort plutôt bien.
Bref, une bonne petite fiction qui demande encore un peu de travail, mais qui est bien partie.
 
Critique de Ishimaru :
 
Bon, je vais tout de suite mettre les points sur les “i”, Twilight n’est pas du tout la méchante de l’histoire, je vais poser ici une définition du mot méchant “Qui fait intentionnellement du mal à autrui, qui cherche à nuire” ensuite je dois avouer que pas mal de passage était assez compliqué à comprendre, sinon hormis ça ce n’est pas une si mauvaise fiction, dommage qu’elle ne respecte le défi de base.
 
Critique de Queen Frost :
 
Point négatif:
 
Twilight n’est pas méchante d’après moi.
Quelques fautes rien de méchant.
Des passages difficiles à comprendre.

Point positif:
 
The thing!
Les sentiments des personnages ainsi que les descriptions.

Avis personnel:
 
Très bonne fiction, juste dommage qu’elle ne respecte pas le thème imposé.

Participation de LtZip : Couronnement (6565 mots) https://docs.google.com/document/d/15Lkr1eFja-QkN_8eEa0HM-nIYxmx7S1m3C6Yio3kXl0/edit
 
Critique de Inobi :
Woaw, une fiction qui ne m‘a pas laissée de marbre, contrairement aux chamans.
Toute la fiction s’articule autour de la défaite des zèbres suite à une guerre, et le déroulement de celle-ci nous est donné au compte goutte, juste au bon rythme. Toute la fiction oscille entre des moments de pure contemplation d’une majesté à couper le souffle et des moments qui perturbe et choque, donnant presque la nausée par moment.
Dès le début de la fiction, on a un sentiment de puissance émanant de Twilight, même après un réveille, et cette sensation ne diminue jamais. J’avais peur au début que faire de Twilight juste un sujet, bien qu’important, de l’empire de Celestia aurait été une faiblesse, mais au final ça ne gâche en rien le sentiment malsain qui ressort de cette Twilight.
Tout l’empire basé autour de cette religion semble d’une violence absolu envers les autres races, et le sort réservé aux zèbres est à la fois ignoble et impressionnant. Les faits d’armes exposés au cours de la fiction nous donnent encore plus cette impression de grandeur, mais surtout de conquérant sans scrupule, que l’auteur semble vouloir donner à l’empire. L’idée même que l’Impératrice Celestia soit considérée comme une déesse est bien amenée, et justifie le côté inquisiteur de l’empire. Si je devais donner un point négatif, c’est que j’ai plutôt vu l’empereur de Warhammer 40k à la place de Celestia, et je pense que c’est une inspiration possible, mais ce serait vraiment dénigrer le travail de l’auteur.
Tous les personnages de cette fiction ont une forte personnalité, que ce soit le petit assistant terrorisé par les actions de Twilight, ou le gouverneur qui semble apprécier la confiture sur une jument. Les personnages ont des défauts, ont des passions qui peuvent paraître étranges, mais surtout, ne dévient jamais de ce qui les définissait à l’origine. Et si au début, j’avais peur que Twilight ne se retrouve qu’à être une méchante général qui en fait n’obéit qu’aux ordres et n’est pas plus méchante que ça en réalité, son sadisme dès la première discussion avec Zécora m’a fait changer d’avis. Plus on en apprend sur elle, que ce soit par ses côtés “poney normal” ou son zèle à appliquer les punitions divines, plus on ressent un sentiment de malaise.
En ce qui concerne Zécora, je trouve que malgré son manque de personnalité, elle reste un élément important de la fiction.
Au niveau de la forme, j’ai remarqué quelques petites erreurs, et des phrases qui sont tournées un peu étrangement, mais rien qui gêne la lecture.
Bref, une fiction sortable après une dernière relecture, avec un univers très complet, puisant dans de nombreuses sources, et qui me donne envie d’en lire plus.
 
Critique de Ishimaru :
 
Si je pouvais exploser, je l’aurais fait, c’est du génie, que ce soit le royaume d'Equestria qui passe en mode inquisition, Twilight qui passe en mode archimage, ce gouverneur qui s'impose comme un égal à Twilight malgré son infériorité de rang, les scènes qui se veulent sombres, horribles et oppressantes dans un environnement lumineux, magnifique et infini. Pour moi c’est un sans faute (bon, il y a encore des fautes d’orthographe, mais personne n’est parfait).
 
Critique de Queen Frost :
 
Point négatif:
 
Quelques phrases difficiles à comprendre.
Quelques fautes.
 
Point positif:
 
Un univers aussi sombre dans un milieu aussi clair et lumineux, magnifique contraste.
Le gouverneur… et la confiture!
Univers incroyable.
Tes descriptions sont incroyables j’en suis encore éblouie.
 
Avis personnel:
 
Waouh! Merci tu m’as appris deux mots!

Participation de Plénitude : La valeur de la vérité (2616 mots) https://docs.google.com/document/d/1gk1H9wtHp_sMqgT_iRkWbdyzUDqMFlCLCMCLlsWY2RU/edit?usp=sharing
 
Critique de Inobi :
Bon, pour une fiction écrite en moins de cinq heures, c’est pas mal… non en fait c’est une excellente fiction. Le style de l’auteur correspond parfaitement aux propos du texte.
Dès le début, l’auteur nous décrit une Zecora muette (surement pour éviter de devoir faire des rimes) qui parcourt ce qui semble être un temple. Et toute la fiction tournera autour de ce qu’il se trouve dans ce temple. Le mystère entourant ce dernier n’est pas gardé longtemps, mais chaque partie nous apporte un approfondissement de la réalité de ce monde.
Si au début, on s’imagine qu’Ahengra est un être véritable, il sera révélé assez vite qu’il ne s’agit que d’un mythe utilisé pour maintenir la population dans un certain calme, et toute la religion basée autour de cela n’est qu’un voile cachant un outil de contrôle de la population. Il y a une vision ici très pessimiste de la religion outils. Dès que l’on découvre ce qu’est réellement Ahengra, on peut être rapidement choqué, car cette entité est censée être enfermée dans un corps difforme qui se révèlera être Twilight.
Le passage où Twilight est présente pour la première fois dans la fiction, on découvre avec une certaine horreur comment, et surtout pourquoi elle est devenue Ahengra, enfin seulement aux yeux du peuple. Elle n’est en réalité qu’une victime aléatoire servant à canaliser la colère des poneys pour garder un semblant d’unité suite à la mort de Celestia. Cependant, même si Luna est la princesse en règne, elle a du mal à asseoir son autorité, et c’est là qu’intervient Twilight, qui se doit de jouer une menace pour Equestria, qui sera vaincue par Luna. Et c’est là pour moi l’un des problèmes de cette fiction dans le cadre du challenge. Pour moi, Twilight n’est pas méchante, elle est victime.
Cependant, malgré cela, cette fiction nous fait découvrir un monde agréable, se lit très facilement. Chaque moment dure le temps nécessaire pour que l’on ait le temps de contempler l’horreur ou la beauté d’un lieu, ou de comprendre une situation. Les dialogues, même avec un personnage muet, sont bien écrits et permettent de comprendre les personnages.
Au niveau de la forme, il n’y a que peu de défauts, mais il y en a.
Bref, une bonne petite fiction qui est pour moi dans le quatuor de tête, sortable en l’état. Félicitation quand même à Plénitude pour avoir pondu ça en quelques heures.
 
Critique de Ishimaru :
 
Cette fiction est très bien écrite je trouve, elle raconte une bonne histoire, mais elle ne répond pas aux attentes du défi, car ici Twilight est clairement manipulée pour être la méchante de l’histoire et même on ne peut même pas en vouloir à celui qui la manipule, car même lui ne le fait pas de gaité de coeur, dans cette histoire Twilight est clairement une martyre qui est juste la pour assurer la paix et la stabilité pour le règne fragiles de Luna après la mort de Celestia, une mort qui au passage que je ne sais pas comment l'interpréter, même si j’en vois déjà plein hurler au bull-shit, ce qui n’est pas mon cas, mais ça reste inattendu. Sinon je n’ai rien de spécial à ajouter, c’est du bon travail je trouve et comme le dirait un grand homme “plus de ça, s’il vous plaît.”
 
Critique de Queen Frost :
 
Point négatif:
 
Le prêtre bah… c’est juste un prêtre.
Twilight n’est pas méchante c’est plutôt une victime.
L’histoire est ennuyeuse à mon goût.
 
Point positif:
 
Twilight est cool.
Le prêtre était une bonne idée.
Les figures de style étaient super.
 
Avis personnel:
 
J’ai eu du mal à suivre la fiction, car je la trouvais un peu fade par moment, mais les figures de style remontent bien le niveau.

Participation de Zapfire : Fallen Harmony (6081 mots) https://docs.google.com/document/d/1fVk7qaTKW1V3vXZz-FgHR5gtuVLZi2ridNlHWcPwIQU/edit
 
Critique de Inobi :
Une fiction aux dimensions épiques, avec l’arrivé d’un personnage d’un autre monde qui ne sera jamais nommé, mais que l’on devine rapidement être best human… euh pardon Sunset Shimmer. C’est d’ailleurs l’une des particularités de cette fiction, aucun personnage n’est nommé. Bien que l’on sache de qui il s’agit, on ne donne jamais leur identité, ce qui va malheureusement pousser l’auteur à se répéter, au niveau des descriptions, utilisant en permanence “la licorne”, “le pégase”. On se perd rapidement.
Le texte est aussi très descriptif, et si cela pouvait être un défaut, lorsque l’auteur tente des dialogues, ils semblent vides, uniquement utilitaires. En fait, les descriptions se retrouvent à être plus vivant que les dialogues. Cependant, je pense qu’avec un peu de travail, l’auteur doit pouvoir les améliorer.
Si les dialogues sont le point faible de cette fiction, les descriptions ne sont pas exemptes de défaut. Elles sont plutôt exhaustives, et suffisamment détaillées pour que l’on puisse se repérer, mais le manque de vocabulaire, ainsi que la présentation peu aérée des paragraphes qui font qu’il est facile de se perdre dans la lecture. L’auteur a encore une petite marge de travail sur ce point. Si j’avais un conseil à donner, ce serait de mettre un alinéa (pas le magasin, le fait d’appuyer sur la touche tabulation) en début de paragraphe, et surtout de les faire plus courts. Ajouter un interligne entre les paragraphes aide aussi à la lecture.
Ensuite, les personnages intervenant dans la fiction m’ont tous semblés un peu vides, peut-être à cause des mauvais dialogues, mais surtout ils m’ont semblés purement utilitaires. C’est d’ailleurs l’une des choses qui m’ont le plus gênée dans la fic, sa construction. Je comprends, et d’ailleurs c’est un conseil que je donne quand on me le demande, que pour un challenge, on utilise un schéma classique, mais il faut réussir à suffisamment bien le dissimuler pour que ce soit à peine perceptible. Ici, j’avais l’impression d’être dans un j-rpg, avec les boss (Snowflake,Discord, Twilight) et les rencontres aléatoires (les timberwolves). Sunset est blessée ? Pas de problème, le prochain PNJ (Rarity) donne des potions de soins.
C’est vraiment dommage, parce que les combats, bien qu’un peu fouillis par moments, sont plutôt bien écrit, et l’idée de la quête pour sauver le royaume est un classique de l’héroïque-fantasy, et ça ne me gêne pas plus que ça. L’idée même qu’à la fin, l’accomplissement de Sunset lui permette d’atteindre un nouveau statut, celui d’alicorne du jour, m’a beaucoup plus, et l’idée que la soeur est fournie avec le poste m’a amusé.
Je passerais sur les nombreuses fautes d’orthographes (toutes les fictions présentées en ont à différents degrés) que j’attribue plus à une mauvaise relecture qu’à un vrai problème, surtout qu’elles ne sont pas omniprésentes, une bonne relecture et c’est bon.
Bref, une fiction qui mérite quand même une bonne réécriture au niveau des dialogues et des certains passages, mais qui possède déjà de bonnes idées, et surtout de très bonnes scènes de combats.
 
Critique de Ishimaru :
 
Alors un Cross-over MLP Dark Soul’s, check. Je commence par les défauts comme ça c’est fait, les personnages sont plat aussi bien l'héroïne que les personnages secondaires, des fautes orthographe notamment corps, il manquait le “S” a chaque fois dans une histoire où il y a des cadavres partout sa le fait moyen.
Sinon l’ambiance est à revoir un peu, mais reste correcte, les scènes de combat sont parfaites ( même si tu as repris les sorts et les patterns de mobs de Dark souls).
Pour le challenge, le traitement de Zecora est trop expéditif je trouve, et la raison pour laquelle Twilight penche du côté du mal peut sembler un peu facile, mais le dernier paragraphe montre pourquoi elle vire du côté du mal, même s’il faut admettre que comprendre cette histoire de cycle n’est pas facile pour une personne qui ne connais dark souls que de nom il lui faudra du temps pour comprendre, je pense.
 
Critique de Queen Frost :
 
Point négatif:
 
La platitude des personnages, pas de sentiments, pas d'intonation dans leurs phrases rien juste le vide.
Il y avait beaucoup de fautes d’orthographe et de syntaxe “corp” ça s’écrit “corps”.
La lance en or avec une lame de diamant...on est certes dans un cross-over mlp dark soul, mais je suis sûre qu’une lance comme tu le décris serait totalement inutile en combat.
La licorne orange je devine Sunset? À genre des uber pouvoir en fait.
Trop de répétitions.
 
Point positif:
 
L’ambiance est bien posée.
Les scènes de combat sont excellentes!
 
Avis personnel:
 
Je connais peu l’univers de dark soul, mais l’univers sombre que tu décris est assez bien présenté.

Résultats de Inobi
 
Le choix fut plutôt difficile, quatre fictions étant pour moi clairement au-dessus du lot. Je tiens cependant à féliciter tous les participants pour leur travail. J’espère qu’ils auront pris autant de plaisir à écrire les fictions que j’ai pris à les lire.
Au final mon classement est :

LtZip - Couronnement (l’airship m’a achetée)
Rosycoeur - Les ailes du désespoir
EphelI - Croisade et Crépuscule
Plénitude - La valeur de la vérité (si Twilight était devenue une méchante par choix, tu aurais gagné une place)
Auron -  La chose (un peu trop cryptique)
Duoanimation - What happened to you, Twilight ?
Zapfire - Fallen Harmony
Supersonic - Twilight devient chaotique

 
Résultats de Ishimaru

Couronnement, LtZip
Les ailes du désespoir, Rosycoeur
La valeur de la vérité, Plénitude
Fallen kingdom, Zapfire
Croisade et crépuscule, EphelI
La chose, AuRon
What happened to you, Twilight ?, Duaanimation
Twilight devient chaotique, Supersonic

 
Résultats de Queen Frost
 
1.Rosycoeur
2.LtZip
3.Ephell
4.Plénitude
5.Zapfire
6.AuRon
7.Duoanimation
8.Supersonic
 
Résultats finaux :
 
Bon, déjà félicitation à tous.
Maintenant, je sais que j’avais parlé de lot… et j’ai réussi à en avoir. L’un des membres du Jury, Queen Frost, m’a permis de donner des lots aux trois premiers.
Il s’agit de commission (dessin) sur papier, qui vous seront envoyé par la poste.
Le premier lot est une commission full color A4.
Le deuxième lot est une commission full color A5.
Le troisième lot est une commission sketch A5.
Je mettrais en relation les gagnants avec l’artiste.
Et maintenant, les résultats :

GeekWriter 31 393

Quatrième défi sadique !

Ce matin, j'ai été voir ma réserve de clef et... Oulala... J'en ai plus d'une page. Plein de jeux dont je ne veux pas, ou que j'ai en double. Il est donc temps de faire un 4eme défi sadique ! Et j'annonce qu'il y aura cinq jeu à gagner. Vous savez cependant ce que cela signifie n'est ce pas ? Vous avez raison, c'est que le défi est en difficulté maximal : 5 étoiles.
Rappel des règles :
Avant - N'oubliez pas que le défi peut durer pour au plus long un mois. Prenez en conscience. - Je suis très vilaine, je garde le défi caché jusqu'à la date de lancement. - Une fois le défi lancé, on ne peut plus s'inscrire ! Ben oui, sinon ce serait bien trop facile. - Le nombre de jeu à récolter en cas de victoire représente la difficulté du défi. Ici cinq, car cinq jeux à gagner. - Le gagnant du précédent défi peut bien entendu participer, mais il sera en quelque sorte "hors concours". Il ne remportera donc aucun jeu, mais peut très bien participer pour le plaisir. Cependant, compte tenu que cela fait presque un an depuis l'ancien défi, on oubliera cette règle pour cette fois seulement.
Pendant - En cas de crossover, le temps donné est obligatoirement plus long (au moins deux semaines). C'est pour vous laisser le temps de vous documenter sur l'univers choisie. - Il est inutile de mentir à tout le monde sur ce point : si sur la technique, je reste objective, pour le récit en lui même, comme toute forme d'art, je suis obligatoirement subjective. C'est comme ça, l'écriture, ce n'est pas de l'électroménager, il n'y a pas de normes à respecter. Je vous donnerai cependant lors du lancement du défi des petits indices pour les plus anxieux. Les plus courageux pourront bien entendu en passer outre, j'ai des goûts très variés et je suis aussi très tolérante. - Par contre, si vous venez me demander des indications en MP, je vous enverrai très gentiment paître ;) - Sauf cas très exceptionnel, aucun recours ne sera fait au niveau des délais. - Je me prêterai très certainement moi aussi à l'exercice. Aucune inquiétude, c'est juste pour le plaisir :) Après - J'attends un fair play exemplaire des participants. Vous pouvez très bien râler ou chouiner un peu à la fin, c'est naturel. Mais ceux qui dépassent les bornes seront virés définitivement de mes défis. Il en va de même pour les gagnants ayant un comportement des plus négatifs envers les autres. - Je transmettrai le nom des jeux gagné par MP avec les codes associés. Vous en ferez ce que vous voudrez ensuite avec. - Il n'y aura aucun gagnant "par défaut". Si personne n'a fait de récit satisfaisant, personne ne gagnera. C'est terrible, mais c'est comme ça.Vous avez jusqu'au 27 août pour vous inscrire ! A très bientôt et bon courage !
 
DEFI du 27/08/2017
 
Pour une raison qui m'échappe encore, le self insert est un genre de récit qui a très mauvaise réputation. A peine doute on qu'une histoire en est une que PAF, c'est la perte de confiance envers l'auteur, on jugera forcément mal son histoire, voir même, on ne la liera pas du tout. De même avec le HiE : dés qu'il y a un humain à Equestria, c'est la panique, c'est la suspicion, c'est la tristesse.
Je ne dis pas qu'il n'y a pas de mauvaises histoires dans ces genres respectifs, je déplore juste leur réputation.Mais j'ai une bonne nouvelle, nous allons tous ensemble prouver que les étiquettes toutes faites sont fausses ! Que les HIE et les Self Insert peuvent être bon ! Voir excellent ! Allons y compagnons ! A l'assaut des conventions moisies !Règle du défi :
- Faire une fanfiction MLP en HIE et en self insert. Oui. Les deux à la fois. La taille minimal sera de 2000 mots.
- Si votre récit ne respecte pas la première règle, vous êtes hors jeu pour hors sujet.
- Vous êtes totalement libre pour le reste. Vous pouvez faire de l'horreur, de l'action, de la comédie ou de la romance, ce n'est pas mon problème. Je vous demanderai juste de ne pas faire de 18+ afin de pouvoir mettre votre fiction ici.
- Vous avez deux semaines. N'oubliez donc pas de me donner votre fiction sur un google doc avant le 10 septembre.C'est tout ! Bonne chance à tout les participants !

Inobi 22 455

[Challenge] Et si, troisième opus. Edition Twilight Sparkle.

Bonjour,
Je m'étais promis de faire une nouvelle édition de mon challenge dès que j'aurais fini mon chapitre 17... et il me reste juste quelques retouches à faire. Mais nous ne sommes pas là pour parler de ça, mais de mon challenge.
Donc, cette fois-ci, que vais-je vous faire faire avec cette pauvre petite (a)licorne violette, porteuse de l'élément de la magie et princesse de l'amitié ?
Vais-je vous demander de lui faire affronter ses amies ? Vais-je vous demander de faire d'elle une mère ? Vais-je vous demander d'en faire une simplette ? Vais-je vous demander d'en faire un étalon ?
 Bien que j'aime toutes les idées ci-dessus, ce n'est pas le sujet, car cette fois-ci, le thème est :
Et si Twilight Sparkle était une méchante ?
Voilà, le thème est lancé. Libre à vous d'en faire une méchante en oubliant tous les événements du Show, ou alors en faire une sordide calculatrice qui n'a jamais cru en la magie de l'amitié, libre à vous.
Bon, maintenant, les petites contraintes :

Pas de sexe explicite. Pour le gore, rester au minimum syndical. La fiction doit pouvoir être lu par un enfant de 13 ans.
Un minimum de 2000 mots (même si vous faites de la poésie.) Le comptage de mots se fait avec Google doc.
Format google Doc uniquement. Essayez de me mettre les permissions en commentaire.
Essayez de ne pas trop faire de fautes (je sais, je rabâche, mais ma tolérance aux fautes devient de plus en plus basse.)
Faire de Zecora la sidekick / femme de main / sous-fifre de Twilight. Elle ne doit pas lui être supérieure, mais peut être son associée.
Caser au moins un rire de méchante de dessin animé.

Voilà, j'espère que ce n'est pas trop pour vous, j'ai l'impression d'être un peu méchante avec la dernière, mais j'y tiens.
Vous devrez me rendre vos copies avant le dimanche 13 août 2017 à 23h59, caché de Gmail faisant foi.
Bon courage à tous, je me tiens à votre disposition pour toute question. Je vous remercierais de me prévenir dans les commentaires (ou en mp) si vous souhaitez participer.
Bon courage à vous.
PS : Il y aura peut-être un lot :p.

stronger 2 231

En ce qui concerne le reste (Non MLP et Memories)

Bonjour, bonsoir à toutes et à tous. J'écris sur se site bien sympa depuis ses débuts déjà et j'y poste toutes sorte de Fanfictions mais comme nombres d'entres vous auront pu le remarquer. Il est un titre de récit qui revient dans mes écrits et il s'agit de "Memories"
Si vous ignorez encore de quoi il s'agit ou que vous ne me connaissez tout simplement pas, je vous renvoie à mon article dans lequel j'explique le concept et le fond de cette saga.
Mais je suis surtout venu ici pour vous proposer autre chose. Évidemment, j'ai commencé à écrire bien avant de connaître MLP et donc j'ai accumulé un certain nombres de travaux n'ayant aucun rapports avec les poneys mais pouvant être liés à Memories pour certains.
Et c'est dans cette idée, mais aussi en constatant le nombre de personnes qui me demandaient le Tome I ou bien d'autre écrits concernant des personnages qu'ils voulaient connaitre et même tout simplement car beaucoup de personnes commencent à apprécier l'univers étendu, que j'ai créé un serveur Discord.
Ce serveur me permettra d'y faire plusieurs choses. Premièrement d'archiver tous mes écrits,  allant des plus anciens au plus récents et croyez moi, il y en a beaucoup à retravailler si on prend en compte l'age et la mentalité que j'avais à l'époque. Deuxièmement, de partager avec d'autres artistes sur un salon afin de recevoir des avis, des conseils et de faire des rencontres chouettes. Qu'il s’agisse d'écriture, de vidéo où de dessin : C'est le meilleur endroit pour réunir vos talents et les montrer aux autres. Et enfin troisièmement, il s'agira aussi d'un serveur sur lequel vous pourrez faire du role play écrit avec vos OCs mais surtout de véritables jeux de rôles avec des fiches persos, des lancés de dés et des thèmes variés.
J'ai également créé moi même et optimisé à l'aide de mes amis, un prototype jouable de jeu de société Memories sur Roll 20. Les parties peuvent accueillir jusqu'à quatre joeurs et peuvent durer un certain temps. Il est malheureusement nécessaire d'avoir un maitre du jeu pour le système de pioche de carte qui se fait aux dés car je n'ai encore pas trouvé de meilleur moyen mais cela reste très jouable et assez drôle dans certaines situations. Vous pouvez me croire pour l'avoir bêta-testé avec des amis.
Du moment que ça se passe bien, venez vous êtes les bienvenus. Je suis l'admin mais mon pseudo ne sera pas Stronger mais Dexter Llloyd.
https://discord.gg/ZkMGG3A
Merci et à la prochaine.

Wellen 18 425

Guide d'écriture fimfiction.net : La ponctuation, l'arrangement du texte

Ceci est une traduction du guide d’écriture de fimfiction.net écrit par Ezn. Je vous suggère aussi d’aller faire un tour à ces articles :
https://mlpfictions.com/blog/6/tutoriel-ou-comment-conquerir-la-russie-en-hiver-par-monsieur-napoleon-b
https://mlpfictions.com/blog/133/guide-de-traduction
https://mlpfictions.com/blog/15/du-bon-usage-des-guillemets-francais
https://mlpfictions.com/blog/8/fiche-utile-pour-ecrivains-et-traducteurs
Et, pour les plus hardcores, le guide de Link The Sun sur les figures de style : https://youtu.be/ByDNEsBNf24
Ces quatre articles et cette vidéo seront déjà d’une grande aide pour que vos textes soient plus agréables à lire, et je vous conseil de les regarder en complément de cet article.
 
Ce guide sera fractionné afin de ne pas créer un immense pavé désagréable à lire. Une fois la traduction totalement finie, un sommaire global sera créé afin de, une nouvelle fois, rendre le tout plus lisible.
/!\ ATTENTION /!\
Tout ce qui est dit dans cet article ( et les articles cités au dessus ) n’est que l’avis d’écrivains. Ils sont probablement pertinents, mais ils ne représentent en aucun cas une vérité immuable. Ceci étant une traduction, l’avis de l’auteur n’est pas toujours représenté.
Code :
Texte en gras: Règle d’or
Italique : Texte ou forme correcte
Souligné : Texte ou forme incorrecte
 
 
Faire un paragraphe
Les nouveaux écrivains ont souvent l’habitude de compresser tout leur texte en deux ou trois paragraphes, généralement parce-qu’ils ne comprennent pas l’intérêt des paragraphes, ou parce qu'ils pensent que ça donne l’impression que le texte est long et impressionnant
Je suis le premier à admettre que j’aime beaucoup mettre énormément de paragraphes, même trop. Cependant, c’est toujours mieux que pas assez. Les paragraphes rendent votre texte plus agréable à lire, sans eux, un texte est simplement illisible.
Un paragraphe n’a pas de longueur définie, une simple phrase peut faire un paragraphe. Il peut aussi techniquement avoir autant de phrases que vous voulez, mais généralement vous sentirez la nécessité d’en faire un nouveau après la huitième phrase.
L’idée générale, c’est ça :
Une idée par paragraphe.
Le premier paragraphe de cette section était à propos des habitudes des nouveaux écrivains. Le deuxième était à propos de mes propres opinions à propos des paragraphes. Le troisième était à propos de la longueur des paragraphes. Celui là est un sommaire de tous ceux que j’ai déjà écris.
J’aime les glaces. Mon parfum favoris est la vanille, et je ne met jamais rien dessus, car on ne devrait jamais mettre quelque chose sur une bonne glace.
Maintenant que j’ai fini de parler des glaces, j’ai commencé un nouveau paragraphe pour parler à propos de quelque chose d’autre. Il n’y a pas de règle gravée dans le marbre à propos de où commencer et arrêter un paragraphe, mais vous devriez comprendre comment faire avec de la pratique et en lisant beaucoup.
 
Dialogue
La règle la plus importante des dialogues est :
Nouveau locuteur, nouveau paragraphe
Par exemple :
“ON VA CUISINER DES CUPCAKES !” dit joyeusement Pinkie.
“Cusiner ?” Dash était déçue. “Pinkie, tu sais que je ne sais pas cuisiner. Tu te souviens de la dernière fois ?”
“Oh, ça n’est pas un problème. J’ai juste besoin de ton aide pour les faires. Je ferais la plupart du travail” Expliqua Pinkie..
Mais la chose à ne pas faire :
“ON VA CUISINER DES CUPCAKES!” Dit joyeusement Pinkie. “Cuisiner ?” Dash était déçue. “Pinkie, tu sais que je ne sais pas cuisiner. Tu te souviens de la dernière fois ?” “Oh, ça n’est pas un problème. J’ai juste besoin de ton aide pour les faires. Je ferais la plupart du travail” Expliqua Pinkie..
 
C’est aussi mauvais de ne pas sauter de ligne entre les paragraphes, si vous ne mettez pas un espace vertical, vous courrez droit à la catastrophe.
“ON VA CUISINER DES CUPCAKES!” Dit joyeusement Pinkie.
“Cusiner ?” Dash était déçue. “Pinkie, tu sais que je ne sais pas cuisiner. Tu te souviens de la dernière fois ?”
“Oh, ça n’est pas un problème. J’ai juste besoin de ton aide pour les faires. Je ferais la plupart du travail” Expliqua Pinkie.
Si beaucoup de personnes ne comprennent pas cette règle, c’est sans nul doute à cause de la différence entre le format papier et le format numérique. Cependant, n’oubliez pas :
Nouveau locuteur, nouveau paragraphe
 
Les incises de dialogue.
La deuxième règle la plus important pour les dialogues est en fait un bon nombre de règles : Les nuances de la ponctuation dans les dialogues. Les nouveaux écrivains ont tendance à se tromper là dessus parce-que c’est assez compliqué. Cependant, même si il y a beaucoup de règles, la plupart du temps, vous ne devriez avoir que celles-ci en tête :
 
Les dialogues qui précèdent un incise de dialogue peuvent se finir avec une virgule, un point d’exclamation ou un point d’interrogation. Cependant, JAMAIS ils ne doivent se finir avec un simple point qui met fin à la phrase.
 Bien :
“J’espère que je pourrais lire aujourd’hui”, dit Twilight Sparkle.
“Je veux vraiment lire aujourd’hui !” cria Twilight Sparkle.
“Est-ce que je pourrais lire aujourd’hui ?” demanda Twilight Sparkle.
 
Pas bien :
 “J’espère que je pourrais lire aujourd’hui.” dit Twilight Sparkle.
Les incises de dialogues ne sont jamais des vrais phrases qui commencent avec des majuscules. Ils ne sont jamais des phrases complètes non plus et, comme dit plus haut, ne doivent jamais suivre un point qui marque un arrêt total. Pensez-y comme le sujet et le verbe dont le dialogue est l’objet. Vous n’écrivez pas “Le garçon a frappé. Le ballon.” donc vous ne devriez pas écrire “Salut.” Dit il. Non plus.
 
Faux :
 
“J’espère que je pourrais lire aujourd’hui,” Dit Twilight Sparkle.
“J’espère que je pourrais lire aujourd’hui.” Dit Twilight Sparkle.
Un dialogue coupé en deux par un incises de dialogue. formera soit une seule phrase, soit deux. L'incise de dialogue doit être mis au bon endroit pour refléter ça.
Une seule phrase : “J’aime les lapins, mais aussi les canards.”
Deux phrases : “J’adore avoir de nouvelles idées pour des robes. Je ne leur fait pas toutes prendre formes, naturellement.”
 
Bien :
“J’aime les lapins,” dit Fluttershy, “mais aussi les canards.”
“J’adore avoir de nouvelles idées pour des robes,” dit Rarity. “Je ne leur fait pas toutes prendre formes, naturellement.”
A noter qu'il existe une autre forme qui est aussi correcte : “J’aime les lapins, dit Fluttershy, mais aussi les canards.”
 
Faux :
 “J’aime les lapins.” dit Fluttershy, “mais aussi les canards.”
“J’adore avoir de nouvelles idées pour des robes,” dit Rarity, “Je ne leur fait pas toutes prendre formes, naturellement.”
 
Comme vous pouvez le voir, les deux mauvais exemples vous donnent ces désordres mal ponctués :
“J’aime les lapin. Et les canards.”
“J’adore avoir de nouvelles idées pour des robes, Je ne leur fait pas toutes prendre formes, naturellement.”
 
Si une incise de dialogue précède le dialogue, vous introduisez le dialogue avec une virgule :
 Applejack dit : “Ne change pas de sujet avec tes calculs compliqués !”
 
 
 
Les incises d’action.
Si vous voulez vraiment finir vos dialogues par un point final au lieu d’une virgule, pensez à utiliser un incise d’action au lieu d’une incise de dialogue. Par exemple :
 “Pourquoi est-ce que c’est appelé une scie à métaux ? Tu ne hack pas avec.*” Pinkie Pie passa son sabot sur le plat de la lame.
Rainbow Dash fit trois Sonic Rainboom les uns derrière les autres. “Je suis si géniale !”
“J’adore avoir de nouvelles idées pour des robes.” Rarity leva les yeux au ciel. “Je ne leur fait pas toutes prendre formes, naturellement.”
 
Les incises d’action sont un moyen assez plaisant de sortir des dit-il/demanda-t-il/s’exclama-t-il/cria-t-il/etc qu’on utilise encore et encore.La chose géniale avec eux, c’est qu’il n’y a pas trop d'incises de dialogue qui montrent l’action du personnage pendant qu’il parle, ce qui les rend très pratiques. Ils ne demandent pas non plus de se casser la tête avec la ponctuation.
Le soleil était bas dans le ciel, et les habitants de ponyville se dirigeaient doucement vers chez eux afin de prendre un repos bien mérité. Seul Owlocious restait debout, veillant sur l’une des branches du Golden Oak. “Hoo.”
Mais attendez ! Ces incises d’action ne fonctionnent que si vous les insérez entre deux phrases complètes, et quelques fois vous devez avoir une action qui interrompe le dialogue. Vous ne pouvez évidemment pas faire ça avec des virgules, parce que vous vous retrouvez avec un enchaînement de virgules sans aucun sens.
“Depy, les muffins ne,” Carrot Top mit un sabot sur sa tête, “se transforment pas en arbre à muffin si tu les plantes dans le sol.”
Cependant, il n’y a pas de raison de ne pas utiliser des tirets à la place.
“Depy, les muffins ne” -Carrot Top mit un sabot sur sa tête- “se transforment pas en arbre à muffins si tu les plantes dans le sol.”
Note rapide : Il y a une différence entre mettre les tirets à l’intérieur et à l’extérieur des guillemets.
“Depy, les muffins ne-” Carrot Top mit un sabot sur sa tête “-se transforment pas en arbre à muffins si tu les plantes dans le sol.”
Dans le premier exemple, l’action est faite en même temps que le dialogue, et dans le deuxième, l’action interrompt le dialogue, qui continue une fois que l’action est finie.
 
Avant de nous attaquer à la suite, une dernière chose :
Si le nom de quelqu’un est cité dans un dialogue, une virgule doit apparaître avant le nom.

“Est-ce que ça va, Twilight ?”
“Est-ce que tu veux m’aider à cuisiner des cupcakes, Rainbow Dash ?”
“Viens ici maintenant, Applejack !”
“Ca va le faire, cochon. Ca va le faire.”

Référez vous aux articles cités plus haut pour avoir plus d’indices sur la ponctuation
 
Point final, point d’exclamation, et point d’interrogation
Un point final est utilisé pour finir une phrase ordinaire, c’est à dire qui n’est pas importante ou particulièrement excitantes, ou qui n'est pas une question. Arriver à la fin d’un paragraphe n’est pas une excuse pour utiliser un point final.
Est-ce que les points d’interrogation sont utilisés pour finir des questions ? Oui. Est-ce qu’ils peuvent être utilisés pour quelque chose d’autre ? Non. Je me demande pourquoi. Cette phrase ne devrait pas se finir par un point d’interrogation, car elle ne pose pas de question. Elle marque le fait que je me pourquoi une chose est d'une tel façon.
Les points d’exclamation sont excitants et énergiques ! Ils sont appropriés pour des dialogues excitants ! Ils peuvent aussi être utilisés dans la narration, mais très rarement, sinon ça devient ennuyant !
Un point d’exclamation après une phrase est bien, ainsi qu’un point d’interrogation. Un point d’interrogation suivi d’un point d'exclamation (“?!”) l’est moins. C’est appelé un interrobang, qui peut fonctionner dans certaines phrases. Cependant, ce qui n’est pas bien, c’est de finir une phrase avec plus d’un point de chaques types. Plusieurs points d’interrogations ne changent rien à votre phrase et vous donne l’air de quelqu’un qui ne sait pas se contrôler.
N’oubliez jamais, un point d’interrogation ou d’exclamation est toujours précédé d’un espace, et toute ponctuation ( virgule, parenthèse, tiret, point de toute sorte, etc ) est suivi d'un espace.
 
 
Voilà, ceci est donc la fin de la première partie du guide. Vous pouvez retrouver la version google doc ici pour profiter du code couleur et d’un article globalement plus lisible. Profitez de ces quelques astuces, passez un bonne journée et surtout, ne cessez jamais d’écrire.

Sonic 15 251

Mes plans, les changement et message

Ok je suis de retour c'est bien, mais si y a rien qui change c'est con. Alors voici les plans et les changements. (C'est bizarre j'ai l'impression que je viens de l'écrire (ok j'arrête la déconne))
1.Mes plans 
Eh oui j'ai des projets en cours les noms ne sont pas finalisé mais c'est en projets 
le premier est le project changlin war, et ce sera ma première fic sans humain (oui j'en ai assez de trouver un nom, un apparence et une personnalité, pour me faire dire que je fais du self-insert) 
et comme deuxième projet c'est un Crossover avec un anime (faut pas que je vous spoile;) )
P.S les projets ce lanceront lorsque j'aurais fini anti-bronysisme et une vérité étrange.
2.les changements
je revoit mon français donc mon écriture sera meilleur donc plus confortable à lire. 
Dû à mon absence j'ai trouvé beaucoup d'inspiration alors je n'aurais plus de panne d'inspiration avant un bon moment.
 
Mon petit mot.
ah ma première fic 1 mois pour écrire le premier chapitre pour finalement me faire dire que c'était chaotique. Vous avez raison une raison que je n'avais pas à l'époque et donc j'ai ragé. Ça m'a vallu une réputation de gros rageux. 
Je vous voit derrière votre écran et vous vous dites: WTF pourquoi il nous dit ça. 
C'est que en fait cette réputation m'a suivi j'essaye de m'en débarrasser mais à quasiment tout les critiques commence par: Ne le prends pas mal mais... Je sais que vous voulez être gentil et tout, mais j'en ai marre. Voilà j'ai même modifier ma rage dans le deuxième chapitre de une vérité étrange. Mais bon je suppose que un jour je n'aurais plus cette réputation.
 

Nouveau message privé